1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : les salariés précaires attendent toujours les aides de l’État

Quelque 450.000 travailleurs précaires actuellement au chômage attendent le versement d'un revenu minimum promis en novembre par le ministère du Travail.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : les salariés précaires attendent toujours les aides de l'État Crédit Image : AFP | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Ryad Ouslimani

Bruno Le maire a dévoilé jeudi 14 janvier la phase 2 du "quoi qu'il en coûte" afin de venir en aide aux entreprises durant la crise sanitaire. Mais les salariés les plus précaires, les serveurs et autres saisonniers, sont dans une extrême difficulté. Pourtant, la ministre du Travail promettait en novembre "une aide exceptionnelle" destinée à celles et ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019. 

Ceux qui ne pouvaient pas recharger leurs droits au chômage se voyaient ainsi promettre un revenu minimum de 900 euros par mois de novembre à février. Mais à la mi-janvier, 450.000 personnes attendent toujours de recevoir cette aide. Ces jeunes, majoritairement, doivent se nourrir et payer leur loyer mais aucun versement n'a été effectué à cause d'un problème logistique. 

C'est une aide qui n'existait pas et qu'il a fallu paramétrer pour 450.000 personnes. Et entre les annonces et les versements, le temps que les ordinateurs moulinent, l'intendance n'a pas suivi. Le ministère se veut néanmoins rassurant et assure que les aides seront bien versées, mais il va encore falloir patienter, ce qui est difficile à entendre pour des personnes sans ressources. 

Si tout va bien, les premiers versements tomberont début février, et tout sera décalé, avec le versement de janvier transmis fin février. Les aides de février seront versées quant à elles à la fin du mois de mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Chômage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants