1 min de lecture États-Unis

Coronavirus : les pays producteurs de pétrole vont faire baisser la production

Les principaux pays producteurs de pétrole ont convenu le 12 avril d'une baisse de la production pour tenter de faire remonter les cours, en pleine pandémie de Covid-19.

Un site de production de pétrole à Bakou en Azerbaïdjan. (illustration)
Un site de production de pétrole à Bakou en Azerbaïdjan. (illustration) Crédit : LUCAS SANTUCCI/ZEPPELINNETWORK/SIPA
benoit
Benoît Collet et AFP

L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a convenu le 12 avril de la "plus grande baisse de production de l'histoire", dans l'espoir de faire remonter les prix du pétrole, qui ont dégringolé en raison de la pandémie de Covid-19.

"Nous annonçons réduire la production des États membres de l'Opep à près de 10 millions de barils par jour, à dater du 1er mai", a écrit sur Twitter le ministre koweitien du pétrole, Khaled al-Fadhel. Dans la foulée, le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump ont noté  "la grande importance" de l'accord de l'Opep et de ses partenaires.

Alors qu'ils tournaient encore autour de 60 dollars il y a quelques mois, les cours ont atteint en début de semaine dernière des niveaux inédits depuis 2002, autour de 21 dollars le baril avant l'annonce de l'accord, alors que la moitié de l'humanité reste confinée.


Suite à la signature de cet accord, les cours du pétrole ont bondi le 13 avril sur les marchés asiatiques. Dans la matinée, le baril américain de West Texas Intermediate (WTI) était en hausse de 7,03% à 24,36 dollars, et celui de Brent de la mer du Nord prenait 4,6%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Russie Arabie Saoudite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants