1 min de lecture Entreprises

Coronavirus : "Le télétravail va prendre de l’ampleur", dit Bernard Vivier

INVITÉ RTL - Pour le directeur de l'Institut Supérieur du Travail, "le télétravail va prendre de l'ampleur", mais "il n'effacera pas le besoin d'être ensemble".

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier
>
Coronavirus et entreprises : "Le télétravail va prendre de l'ampleur", dit Bernard Vivier Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Thomas Pierre

Va-t-il falloir adopter définitivement le télétravail ? La pandémie de coronavirus et le confinement donnent l'impression d'une France à l'arrêt. Pourtant, "elle travaille", insiste Bernard Vivier, directeur de l'Institut Supérieur du Travail, sur RTL. 

Car le "Home-Working" est désormais une réalité pour les entreprises, qui devraient continuer à y avoir recours après le 11 mai. "C'est probablement une des grandes évolutions qui va naître à l'issue de cette période de crise que nous vivons", assure-t-il. "À savoir, le formidable développement du télétravail". 

"Aujourd'hui, le télétravail concerne de façon ponctuelle et régulière a peu près cinq millions de personnes, c'est-à-dire un salarié du secteur privé sur trois", explique Bernard Vivier. 

Certes, ce mode de travail comporte des avantages : "économie de temps, de transports" et permet de "concilier un peu plus facilement vie professionnelle et vie privée", mais il y a aussi des inconvénients pour le directeur de l'IST : "la frontière devient floue entre vie professionnelle et vie privée". 

Car, "quand on chez soi", de fait, on n'est pas dans l'entreprise. "Or, l'entreprise est une communauté de travail", ajoute-t-il. "Le télétravail va prendre de l'ampleur, il n'effacera évidemment pas le besoin d'être ensemble".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Coronavirus Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants