1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Avec la grève SNCF, les professionnels du transport se frottent les mains
2 min de lecture

Avec la grève SNCF, les professionnels du transport se frottent les mains

"Cars Macron" et plateformes de covoiturage affûtent leurs armes avant la grande grève annoncée à la SNCF jeudi 22 mars.

Train de la SNCF (image d'illustration)
Train de la SNCF (image d'illustration)
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Auto-Radio du 21 mars 2018
02:21
Christophe Bourroux

La grève à la SNCF s'annonce dure et longue. On le rappelle : elle pourrait durer trois mois, à raison de deux jours par semaine, à partir du  mardi 3 avril. Aussi, beaucoup mettent déjà en place des solutions de remplacement, comme le covoiturage. À chaque grève, certains sites voient leurs demandes flamber. C'est déjà le cas de Blablacar. Depuis l'annonce des grèves, les demandes ont grimpé de 20%, et au fil des heures cela ne cesse de grimper.

Et beaucoup de sociétés en profitent pour faire des promos. C'est le cas d'Île-de-France Mobilités, qui offrira à partir de demain, et ce pendant trois mois, le covoiturage aux passagers. Les conducteurs seront quant à eux dédommagés à hauteur de 10 centimes par kilomètre. Pour tous ceux qui se rendent sur leur lieu de travail, Klaxit, proposd’indemniser les conducteurs à hauteur de 4 euros par jour et par passager transporté pour un trajet de 20 km.

Des offres limitées aux petits trajets

En région, des sociétés comme BlaBlaLines lancent le même type d'opération dans des villes comme Lille, Lyon, Toulouse. Mais la plupart des offres de gratuité se limitent aux petits trajets. Pour sa part iDVroom propose un remboursement pour des parcours allant jusqu'à 80km sur l'ensemble de l'hexagone. LeCab, leader des Véhicules de Transport avec Chauffeur  à Paris, propose demain son service "LeCab Plus" au prix fixe de 1,90 euro pour tous les trajets d’Ile-de-France vers Paris et dans Paris intra-muros.

Les fameux Cars Macron se frottent également les mains. Ouibus, filiale de la SNCF - qui ne sera pas en grève -, et Flixbus sont également prêts à mettre davantage de cars sur les routes si  besoin.  Avec là aussi un bond des demandes de l'ordre de 30 à 40 % chez Flixbus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/