1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Automobile : 100.000 emplois pourraient être perdus d'ici 2030, alerte Luc Chatel
1 min de lecture

Automobile : 100.000 emplois pourraient être perdus d'ici 2030, alerte Luc Chatel

INVITÉ RTL - L'ancien ministre, président de la Plateforme Automobile (PFA), est revenu sur le défi que représente le passage à l'électrique pour le secteur automobile.

L'ancien ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel
L'ancien ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Automobile : 100.000 emplois pourraient être perdus d'ici 2030, alerte Luc Chatel
07:50
Automobile : 100.000 emplois pourraient être perdus d'ici 2030, alerte Luc Chatel
07:50
Yves Calvi & Victor Goury-Laffont

"Une crise sans précédent" : c'est ainsi que Luc Chatel, ancien ministre devenu président de la Plateforme Automobile (PFA), a décrit la situation actuelle du secteur automobile. Ce-dernier ne s'est toujours pas relevé des difficultés engendrées par le premier confinement, assure-t-il, avec une activité de vente en baisse de 20%, et le passage à l'électrique.

La filière automobile "accompagne la transition écologique et apporte des solutions" depuis 2018, assure l'ex-député. Il insiste sur le "rythme" de cette transition : "Il faut du temps pour que le tissu industriel s'adapte, prépare les investissements et effectue ce virage". 

"Nous assistons depuis à une accélération sans précédent", regrette Luc Chatel, qui pointe les règlements européens qui demandent au secteur de baisser de 55% les émissions de CO2 par véhicule d'ici 2030. Cette transition pourrait mettre 65.000 personnes au chômage, explique l'ancien ministre, avec un "scénario du pire" où plus de 100.000 travailleurs se retrouveraient sans emploi "à l'horizon 2030".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/