1. Accueil
  2. Alba Ventura : "Marseille, c'est l'enjeu des municipales pour la gauche"
2 min de lecture

Alba Ventura : "Marseille, c'est l'enjeu des municipales pour la gauche"

CHRONIQUE - François Hollande s'intéresse de très près à la cité phocéenne, un enjeu crucial pour les élections municipales à gauche.

Marseille c'est l'enjeu des municipales pour la gauche
00:03:03
Marseille c'est l'enjeu des municipales pour la gauche
00:03:05
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

François Hollande avait promis de ne pas se mêler des affaires du PS, il se mêle visiblement beaucoup en tout cas des affaires marseillaises. Mardi 4 février, Pape Diouf, candidat indépendant à la mairie de Marseille, a même confirmé sur RTL avoir été reçu par le président.

Pape Diouf a été reçu à l'Elysée

Les présidents ont toujours eu un œil et même les deux, sur les municipales et surtout à Marseille. Nicolas Sarkozy couvait Jean-Claude Gaudin, François Mitterrand avait envoyé Tapie s'implanter à Marseille.

Mais François Hollande avait promis de ne pas s'en occuper : "Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Élysée", avait-il déclaré lors de son élection présidentielle.

Marseille : un dossier à part entière

Certes Pape Diouf n'est pas parlementaire, mais c'est bien de politique et de Marseille, dont il a été question lundi dans le bureau du Président. C'était la 3ème fois que Pape Diouf se rendait à l’Élysée, il a été décoré en octobre et il a vu récemment le secrétaire général de la Présidence.

À lire aussi

L'entretien de lundi était destiné à le dissuader de se présenter et de rejoindre le PS, puisque Pape Diouf, homme de gauche, avait soutenu François Hollande à la Présidentielle. François Hollande a aussi reçu les dirigeants du MoDem marseillais qui voient d'un bon œil la candidature de Pape Diouf.

Marseille est un dossier à part entière à l’Élysée. François Hollande a tenté d'imposer sa ministre , puis il a craint que la jeune Samia Ghali fasse des vagues, alors il s'est reporté sur , qu'il essaie aujourd'hui de protéger.

Pourquoi cet intérêt pour Marseille ?

Parce que Marseille c'est l'enjeu des municipales pour la gauche. Parce qu'à l'Elysée on se dit que si Paris reste à gauche et que Marseille tombe à gauche, ça fera tout oublier ou presque.

Ces municipales ce sont les premières élections depuis que Hollande a été élu en mai 2012, c'est dire combien elles sont importantes. Alors, même si la droite l'emporte dans de nombreuses villes, si le Parti socialiste obtient un succès à Marseille, on ne parlera plus que de ça, ce sera l'arbre qui cache la forêt.

Bernard Tapie derrière la candidature de Pape Diouf ?

Il se murmure dans les rangs socialistes à Marseille, que Bernard Tapie serait derrière la candidature de Pape Diouf.

Le scénario le plus probable c'est que Pape Diouf mobilise les abstentionnistes comme il l'a dit sur RTL, et qu'il les rabatte ensuite vers le candidat socialiste Patrick Menucci. Le scénario rêvé à l'Elysée.

La mauvaise surprise serait que Pape Diouf joue les Taubira, qu'il prennent des voix au candidat PS et que Menucci soit éliminé. Une sorte de 21 avril marseillais.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/