1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Younes Abaaoud, petit frère d'Abdelhamid, est mort en Syrie
1 min de lecture

Younes Abaaoud, petit frère d'Abdelhamid, est mort en Syrie

Lors du procès de Jawad Bendaoud, la présidente a officialisé la mort de Younes Abaaoud, le petit frère d'Adbelhamid. Ce dernier est considéré comme le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre 2015.

Avant sa mort, Abdelhamid Abaaoud avait affirmé que de nombreux jihadistes de Daesh étaient présents en France.
Avant sa mort, Abdelhamid Abaaoud avait affirmé que de nombreux jihadistes de Daesh étaient présents en France.
Crédit : DABIQ / AFP
Claire Gaveau & Cécile De Sèze

L'information n'avait jamais été donnée. Alors que le procès de Jawad Bendaoud s'est ouvert ce mercredi 24 janvier, la présidente du tribunal de grande instance a annoncé, au détour de la lecture de son rapport sur les faits, la mort du frère cadet d'Abdelhamid Abaaoud.

Si la date de sa mort n'a pas été annoncée, Younes Abaaoud a été tué en Syrie. Une zone qu'il avait rejoint au début de l'année 2014 alors qu'il était âgé de seulement 13 ans. Abdelhamid Abaaoud l'avait en effet récupéré à la sortie de l'école à Molenbeek avant de l'emmener avec lui en Syrie pour intégrer l'organisation terroriste.

En avril 2016, une note d'Interpol, à laquelle Paris Match avait pu avoir accès, laissait penser que Younes Abaaoud avait quitté la Syrie afin de rentrer en Europe. Un retour qui laissait peser une grande menace alors qu'il avait affirmé vouloir venger la mort de son frère, tué dans l'assaut de Saint-Denis, le 18 novembre 2015.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire