3 min de lecture Viol

Violences sexuelles : "On attend une réelle avancée de la Justice", dit Andréa Bescond sur RTL

BILLET - Andréa Bescond interpelle Nicole Belloubet sur l'inefficacité de la justice pour condamner efficacement les viols et harcèlements sexuels.

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Violences sexuelles : "On attend une réelle avancée de la Justice", dit Andréa Bescond sur RTL Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Andréa Bescond édité par William Vuillez

L'actrice Adèle Haenel a fait des déclarations au journal Médiapart, dans lequel elle a accusé le réalisateur Christophe Ruggia de l'avoir agressée sexuellement lorsqu'elle était mineure, mais ne voit pas l'intérêt de porter plainte. Ce à quoi Nicole Belloubet, la Garde des Sceaux s'est dite "choquée, enfin choquée, pas au sens critique mais au sens où elle l’a formulé ainsi, moi je pense qu’elle a tort de penser que la Justice ne peut pas répondre à ce type de situation, je pense au contraire, surtout avec ce qu’elle a dit, qu’elle devrait saisir la Justice, qui me semble être en capacité de prendre en compte ce type de situations."

Madame Belloubet, on estime que 165.000 enfants sont violés chaque année en France. Que 4% des viols sur mineurs font l'objet de plaintes. 70% des 4% sont classées sans suite, 30% sont instruites mais la moitié d'entre elles, sont correctionnalisées... En bref, cela veut dire que les rares fois où elles sont traitées, ces violences représentent un simple délit aux yeux de la Justice, comme un larcin. Imaginez donc le très fort message d’impunité adressé aux agresseurs d’enfants.

Alors Adèle Haenel a fait appel à Médiapart qui a joué le rôle de tribunal sans convier le présumé agresseur et ça n’enlève en rien la légitimité d’Adèle Haenel de révéler ce traumatisme mais imaginez où cela peut nous mener madame Belloubet ? Car aujourd’hui, si certaines victimes passent par les médias ou un jury populaire et non par la Justice, c’est de SA faute ou plutôt de celle des membres de votre ministère et des parlementaires de notre pays.

Le viol déshumanise un enfant

Comment croire en la Justice quand un viol d’enfant n’est pas automatiquement considéré comme un crime mais qu’il peut être vulgairement traité comme un délit ? Comment croire en la Justice quand elle ne reconnait pas l’amnésie traumatique ? L’amnésie traumatique, je m’explique, c’est que quand un enfant est violé, c’est tellement horrible pour lui que son cerveau disjoncte et classe ce traumatisme dans un coin de sa tête pour s’en souvenir 10, 20, 30, 40 années après.

À lire aussi
Francis Heaulme, en octobre 1994 lors d'un procès à Metz l'heure du crime
Le double meurtre de Montigny-lès-Metz vu par l'avocate Maître Boh-Petit

Alors à la question : "Pourquoi elle a attendu si longtemps pour en parler ?" Et bien c’est souvent à cause de cette amnésie traumatique et sinon c’est aussi parce que le viol déshumanise un enfant, ça le bousille en fait et il met des années, des décennies à devenir l’adulte suffisamment stable pour révéler les crimes qu’il a subi et confronter l’agresseur.

Vous ne comprenez pas Adèle Haenel madame Belloubet ? Mais si la Justice entendait les victimes, il serait peut-être plus évident de porter plainte. Et pourtant, on est d’accord, c’est fondamental de porter plainte ! Par une plainte, on déclare à l’Etat avoir été victime d’un crime. Par une plainte, on demande des budgets pour mieux entendre et accompagner les victimes, mieux prendre en charge les agresseurs et mettre en place une réelle politique de prévention de la pédocriminalité !

Il y a rarement des preuves physiques d'un viol

Et pour ceux qui ramènent toujours sur le tapis la charge de la preuve, il faut savoir qu’il y a rarement de preuves physiques d’un viol d’enfant et même quand il y en a, elles sont régulièrement remises en question. L’enfant a des fissures anales ? C’est à cause de la constipation. L’hymen est percé ? Elle a joué avec un stylo ! Comment croire en la Justice madame Belloubet quand ce 8 novembre 2019 celle-ci relaxe un homme accusé par plusieurs fillettes d’avoir commis des attouchements ?

Elles expliqueront du haut de leurs dix ans, que l’animateur les avait portées en touchant leurs fesses et leurs sexes et qu’elles avaient ressenti des douleurs. Mais le parquet a requis un non-lieu estimant que l’infraction d’agression sexuelle n’est pas caractérisée. Alors allez-y, vous pouvez toujours ouvrir une enquête préliminaire d’agressions sexuelles sur mineure à la suite des déclarations d’Adèle Haenel ! Ça fait bien pour la com...

Soyez émue Madame Belloubet, mesdames et messieurs les parlementaires ! On attend une réelle avancée de la Justice ! Sortez de vos bureaux et entendez ce qu'il se passe, parce que comme dit Philippe Katerine : "Vous disez que d’la merde, à une vitesse incroyable ! Vous disez toujours la même chose avec une gueule de comptable ! Vous disez que d’la merde dans une position virile, vous disez toujours la même chose comme si on était débiles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viol Harcèlement Abus sexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants