2 min de lecture Patinage

Violences sexuelles dans le patinage : "Gailhaguet n'a pas su protéger ses athlètes", dit Abitbol

INVITÉE RTL - Sarah Abitbol, championne de patinage artistique, accuse Didier Gailhaguet de ne pas avoir su protéger ses athlètes de haut-niveau et souhaite que la fédération se renouvelle.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Violences sexuelles dans le patinage : "Gailhaguet n'a pas su protéger ses athlètes", dit Abitbol Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Esther Serrajordia

Championne de patinage artistique dans les années 1990, Sarah Abitbol a livré la face sombre de sa carrière, accusant son ancien entraîneur Gilles Beyer de l'avoir violée et agressée sexuellement plusieurs fois entre 1990 et 1992

Invitée de RTL Soir, celle qui a été dix fois championne de France de patinage artistique en couple, multimédaillée européenne et mondiale en couple, a salué la décision de Roxana Maracineanu, ministre des Sports, de demander à Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace, de démissionner ce lundi 3 février. 

"La ministre a pris en mesure effectivement le témoignage de mon livre Un si long silence et j'avoue que son discours est très honorable", a-t-elle déclaré, en ajoutant souhaiter que "les athlètes de haut-niveau ne subissent pas les conséquences de cette décision". "Il est important que ces sportifs qui visent des médailles d'or ne subissent pas malheureusement tout ce qui se passe en ce moment". 

Je pense qu'une nouvelle fédération devra se créer

Sarah Abitbol
Partager la citation

Selon Sarah Abitbol, Didier Gailhaguet  "était au courant des agissements" de son agresseur et "il a fermé les yeux". "Je pense qu'il faut prendre des mesures nécessaires pour renouveler cette fédération avec des gens qui seraient en mesure de reprendre cette direction et de redonner une belle image à ce sport si passionnant", déclare-t-elle. 

À lire aussi
Une patineuse artistique en plein entraînement. (Illustration) justice
Patinage : une enquête ouverte pour "viols" et "agressions sexuelles"

"Il n'a pas su protéger ses athlètes et lorsque mon agresseur a été mis de côté, il l'a réinséré au sein de la fédération. Pour moi il n'a pas fait le nécessaire comme il devait le faire. Il y a eu un homme dangereux au sein des athlètes de haut niveau et c'est inadmissible. Je pense qu'une nouvelle fédération devra se créer", a-t-elle affirmé. 

Aider les enfants à une prise de parole

Sarah Abitbol a déclaré qu'elle "voyait bien le patineur Gwendal Peizerat" au sein de cette nouvelle fédération. "Moi, à mon niveau, je peux aider les enfants à cette prise de parole et essayer d'éviter que des futures victimes subissent ce que j'ai subi", a-t-elle dit. 

La ministre des Sports a également annoncé ce lundi qu'elle allait saisir le procureur de la République "afin qu'une enquête pénale puisse être diligentée sur les faits qui le justifient". Sarah Abitbol a elle  annoncé qu'elle ne savait pas encore si elle allait porter plainte. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patinage Agression sexuelle Sports de glace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants