1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Un tétraplégique retrouve l'usage d'une main grâce à un logiciel
2 min de lecture

VIDÉO - Un tétraplégique retrouve l'usage d'une main grâce à un logiciel

Six ans après un accident qui l'a laissé totalement paralysé, un Américain peut aujourd'hui utiliser sa main, pour remuer son café ou saisir un objet, grâce à un logiciel.

Julien Absalon
Julien Absalon

En 2010, la vie d'Ian Burkhart basculait. Lors d'un séjour à la mer, ce jeune Américain s'endommage la moelle épinière au cours d'un accident de natation. Il devient alors tétraplégique et ne peut plus faire usage de ses membres : "Les médecins me disaient que le mieux que je pourrais faire serait de bouger mes épaules, mais rien de plus pour le restant de ma vie". C'était sans compter les progrès de la biotechnologie. Grâce à un logiciel connecté à son cerveau, le jeune homme de 24 ans peut de nouveau utiliser sa main droite. Cette première médicale a été officialisée jeudi 14 avril par les scientifiques américains qui ont mené la recherche médicale.

L'exploit médical a été rendu possible par le développement d'un système appelé NeuroLife, permettant de faire la liaison entre le cerveau et les muscles sans passer par la moelle épinière. En avril 2014, les médecins ont ainsi dû greffer une minuscule puce d'ordinateur dans le cortex moteur du cerveau, où se passe le contrôle et l'exécution des mouvements des muscles. Cet outil permet ainsi de décoder les pensées du patient et transmettre les ordres du cerveau, par le biais de câbles, à une série de bracelets qui stimulent électriquement les muscles du bras. "C'est la première fois qu'une personne complètement paralysée peut refaire un mouvement en utilisant simplement se propres pensées", affirme Chad Bouton, co-auteur de l'étude.

Il peut jouer de la guitare

Dès juin 2014, l'expérience a délivré de premiers résultats positifs. Ian Burkhart était en effet en mesure d'ouvrir et fermer sa main, en utilisant seulement ses pensées. Du fait de ses muscles affaiblis par les années de paralysie, il n'était cependant pas en mesure de pouvoir se saisir d'objets.

Mais au terme de 15 mois de rééducation, le jeune homme peut désormais se saisir convenablement d'une bouteille, remuer un café, porter un téléphone à son oreille ou encore ramasser une cuillère au sol. Il peut même jouer de la guitare, par le biais du jeu vidéo Guitar Hero. Autant de mouvement complexes inenvisageables il y a six ans. "Pour l'instant, nous en sommes au stade clinique. Mais c'est un système qui peut être utilisé en dehors de l'hôpital, à la maison, à l'extérieur même et qui peut réellement améliorer ma qualité de vie", estime Ian Burkhart.

Vers un système sans fil ?

À lire aussi

Cette nouvelle est une réussite sans précédent pour le monde de la recherche qui travaille, depuis 25 ans, à convertir la pensée en action grâce à des logiciels. Avant le test mené sur Ian Burkhart, les scientifiques avaient démontré qu'il était possible d'écrire sur un ordinateur ou faire bouger un robot en forme de bras articulé en utilisant uniquement la pensée.

Désormais, la prochaine étape consiste à transformer NeuroLife en un système sans fil pour que le patient ne soit plus gêné par les câbles qui relient la tête du patient aux bracelets du bras et à l'ordinateur qui centralise les informations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/