2 min de lecture Sauvetage en mer

VIDÉO - Sauvetage : qui sont les 8.000 anges gardiens de la SNSM ?

ÉCLAIRAGE - Les membres de la Société nationale de sauvetage en mer, née en 1967 sont pour la plupart des bénévoles et assurent 24 heures sur 24 la sécurité sur l'ensemble des côtes françaises.

>
VIDÉO - Qui sont les 8.000 anges gardiens de la SNSM ? Crédit Image : AFP / DENIS CHARLET | Crédit Média : M6info | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Léa Stassinet

Le drame des Sables-d'Olonne nous a rappelé à quel point ils étaient essentiels. Vendredi 7 juin, trois membres de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) ont péri au large de la station balnéaire vendéenne en portant secours à un bateau de pêche en grande difficulté à cause de la tempête Miguel. 

Ces trois hommes faisaient partie des 8.000 bénévoles de la SNSM, créée en 1967 et qui fonctionne à 80% grâce à des dons privés et grâce à des volontaires formés au secourisme. Leur surnom ? Les anges gardiens de la mer. Ils assurent en effet 24 heures sur 24 la sécurité le long de nos côtes, 365 jours par an et qu'importe la météo. En 2018, ils ont porté secours à plus de 30.000 personnes dont 9.000 en mer.

C'est la seule organisation agréée dédiée au sauvetage en mer en France. Elle intervient sous la coordination des Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS). Un numéro d'alerte, le 196, permet de joindre directement les CROSS depuis un téléphone. La SNSM dispose de 180 vedettes de sauvetage (coque bleue), 41 canots tout temps (coque verte), 32 bateaux semi-rigides, sans compter ses canots pneumatiques et jet-ski. 

Quelque 3.350 sauveteurs embarqués bénévoles interviennent en cas de détresse ou d'incident en mer jusqu'à 20 milles nautiques de la côte à partir des 218 stations de sauvetage de la SNSM (187 permanentes et 31 saisonnières), selon l'association qui emploie environ 70 salariés. Chacune des stations permanentes est dirigée par un président, secondé par un trésorier et par le patron titulaire responsable du recrutement et de la formation de son équipage, composé de 10 à 40 bénévoles opérationnels.

Les bénévoles également présents sur les plages l'été

À lire aussi
L'Ocean Viking, à Marseille, le 4 août 2019. sauvetage en mer
Migrants : immersion à bord de l'Ocean Viking durant un entrainement au sauvetage

Sur les plages, parallèlement aux maîtres-nageurs employés par les mairies pendant la saison estivale, quelque 1.400 nageurs sauveteurs bénévoles de la SNSM interviennent dans les zones de baignade aménagées jusqu'à 300 mètres des côtes.  

"Le sauvetage de la vie humaine en mer est obligatoire et gratuit", rappelle l'association à laquelle le gouvernement avait annoncé en 2018 un relèvement de ses subventions à six millions d'euros par an de 2018 à 2020, soit le double du montant versé en moyenne les années précédentes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sauvetage en mer Faits divers Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants