1 min de lecture Armée

VIDÉO - Marine nationale : 24 heures à bord d'un navire de guerre

La Marine nationale recrute 3.500 jeunes chaque année de la 3ème à Bac +5. Sur la Frégate Le Courbet, 160 marins s'apprêtent à reprendre la mer pour deux mois en Méditerranée orientale.

>
24h à bord d'une frégate Crédit Image : M6 / Anthony Desprès Hélène Cami | Crédit Média : M6 / Anthony Desprès Hélène Cami | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Après plusieurs mois d'arrêt technique, la Frégate Le Courbet s'apprête à reprendre la mer depuis la base navale de Toulon. À son bord, 160 marins, dont 15 femmes comme le Quartier Maitre Falakika, qui s'est engagée dans la Marine, il y a 5 ans. Originaire de Nouvelle Calédonie, cela fait 2 ans maintenant qu'elle a ses habitudes sur ce navire de guerre.

Des marins comme Falakika, la Marine nationale en recrute plus de 3.500 chaque année, de 17 à 30 ans, de niveau 3eme à bac +5, du matelot à l'officier, ils ont choisi une vie en mer sous les couleurs du drapeau français. Une vie d'engagement qui ne laisse pas de temps mort.


Ce jour-là, Le Courbet, 125 mètres de long et plus de 3.000 tonnes, prend la mer pour deux mois en Méditerranée orientale au large des côtes de la Syrie ou de la Libye pour une mission d'observation et de renseignement.

Des exercices quotidiens

À lire aussi
Le président américain Donald Trump et son homologue iranin Hassan Rohani Donald Trump
L'Iran menace les Etats-Unis de "conséquences dévastatrices" en cas d'attaque

Comme les quatre autres frégates type La Fayette, Le Courbet est un bâtiment furtif : aux yeux des radars, il passe pour un bateau de pêche. C'est pourtant un navire de guerre équipé de système de missiles, de canons, pour lutter contre les menaces, qu'elles viennent du ciel ou de la mer.

Sur le navire tout l'équipage doit être prêt à intervenir pour une opération de défense contre un danger extérieur mais aussi intérieur. Les marins s'entraînent donc chaque jour, ils procèdent à des exercices de tirs mais aussi à des exercices en cas d'incendies à bord avec six marins pompiers. 

Une vie entre deux eaux, rémunérée 1.800 euros pour un matelot sans le bac, et 2.800 euros pour un jeune officier.

Des métiers atypiques au service de la France sur terre ou en mer qu'exercent près de 40.000 marins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Le Mag 12.45 Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797850821
VIDÉO - Marine nationale : 24 heures à bord d'un navire de guerre
VIDÉO - Marine nationale : 24 heures à bord d'un navire de guerre
La Marine nationale recrute 3.500 jeunes chaque année de la 3ème à Bac +5. Sur la Frégate Le Courbet, 160 marins s'apprêtent à reprendre la mer pour deux mois en Méditerranée orientale.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-marine-nationale-24-heures-a-bord-d-un-navire-de-guerre-7797850821
2019-06-14 17:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ONdCQfwUH6fJ0yKNdASy2Q/330v220-2/online/image/2019/0614/7797851954_24-h-a-bord-d-une-fregate.jpg