1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du lundi 6 décembre
1 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du lundi 6 décembre

Ce lundi 6 décembre, Laurent Gerra a imité Nicolas Sarkozy, Éric Ciotti ou encore Olivier Véran.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
Laurent Gerra & Jade - édité par William Vuillez

C'est donc Valérie Pécresse qui a été élue à la primaire des Républicains avec 60% des votes des militants, contre 40% pour Éric Ciotti. Une élection qu'a bien suivie Nicolas Sarkozy. "J'aurais manqué ça sous aucun prétexte. Pour être tranquille j'ai demandé à ma Carlita de chanter moins fort, c'était pas très difficile et à ma petite Julia d'aller jouer toute seule dans sa chambre au Monopoly, elle peut passer des heures à compter tous les billets", explique l'ancien président de la République. 

Justement, Éric Ciotti a réagi à sa défaite. "Je suis un candidat fair-play, j'appelle donc tous mes supporters à voter Marine Le Pen dès le premier tour. Pardon, ma langue a fourché. Républicain je suis et républicain je resterai, donc je le dis haut et fort : Votez Éric Zemmour", lance-t-il. 

Un Conseil de défense doit se tenir ce lundi face à la situation sanitaire qui se dégrade en France comme partout en Europe. Face à la propagation inquiétante du variant Omicron, le ministère de la Santé lance une nouvelle campagne de sensibilisation aux gestes barrières. Si ça ne tenait qu’à moi, vous seriez déjà reconfinés depuis longtemps", dit Olivier Véran imité par Laurent Gerra. "Je fusillerais personnellement les récalcitrants en place publique et tondrais les femmes qui couchent avec des antivax", dit-il. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/