1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du lundi 28 octobre 2019

Ce lundi, Laurent Gerra a imité Patrick Balkany, Emmanuel Macron, Brigitte Macron, Line Renaud, Enrico Macias et la troupe des Républicains.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du lundi 28 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra et Jade

Patrick Balkany, incarcéré depuis le 13 septembre, connaîtra ce lundi 28 octobre, la décision quant à sa demande de remise en liberté. "Je ne souhaite pas sortir de prison, c'est encore mon avocat, maître Dupont-Lajoie qui n'a rien compris", proteste l'ancien maire de Levallois. Ce dernier a en effet mis sur pied un trafic de couvertures de romans érotiques avec ses co-détenus : "200 couvertures à 100 euros pièce, je me suis déjà fait 20.000 balles, et tout ça net d'impôts", se réjouit-il.

Emmanuel Macron est rentré ce matin d'une visite de 4 jours dans les Outres-mers de l'Océan Indien. Et visiblement, son retour à l'air aussi mouvementé que son voyage : "Tu n'as pas pu t'empêcher de faire ton kéké [...], c'est toujours pareil quand tu vas dans les îles. J'avais pourtant dit à Muriel Pénicaud de surveiller ta consommation de Rhum Coco, tu veux finir comme Castaner ?", le réprimande sa femme, Brigitte.

Le gouvernement libanais fait face, en ce moment à une forte contestation populaire. Enrico Macias, vient nous aider à faire le point sur la situation. "Ma parole, la boulette qu'il a fait le président Aoun avec WhatsApp. Ça a vraiment été le pois chiche de trop qu'a fait déborder le bouillon sur la cuisinière, mais qu'au lieu d'éteindre la flamme, ça l'a attisée", nous explique l'interprète d'Adieu mon pays.

Récemment désigné comme chef des Républicain, Christian Jacob a du mal à remettre en ordre son parti. L'occasion de retrouver la troupe des Républicains, dans une version moderne du Canard à l'Orange de William Douglas-Home. "La politique c'est vraiment une grande famille, y'a peut-être un canard qui se prépare, mais moi je suis le dindon de la farce", regrette le député.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants