1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 7 mars 2019

Ce jeudi, Laurent Gerra a imité Gérard Depardieu, en compagnie de ce dernier et Christian Clavier, François Hollande et Jean d'Ormesson.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra
>
La chronique de Laurent Gerra face à Christian Clavier, Gérard Depardieu et Bertrand Blier Crédit Image : Fred Bukajlo | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Joanna Wadel

Afin d’aider le haut comité à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dans sa lutte contre la misogynie, certaines scènes des classiques de Gérard Depardieu ont été corrigées. Pour commencer, sa célèbre tirade dans Les Valseuses : "On est pas bien là ? Décontracté du phallus oppresseur ? On aura une érection patriarcale quand les règles du consentement mutuel seront respectées.". 

Toujours dans la filmographie de Bertrand Blier, la scène introductive de Tenue de soirée. (Miou-Miou) : "Faut que tu te tires Antoine puisque tu sers à rien. Casse toi, fous le camp, j’ai pas besoin d’un mâle hétérosexuel cisgenre de plus de 50 ans dans mes jambes. (...)", (Depardieu) : "Pardon de t’avoir opprimée ma chérie. Tiens, vlà une brique."
 
François Hollande se rappelle sous les yeux de Christian Clavier, leurs années passées à Sciences Po : "on était très copains, il m’avait donné plein de surnoms : Babar l’éléphant rose, l’ahuri à lunettes, le p’tit gros à la Ségo…", se souvient l'ex-président, dont la jeunesse a été rythmée par les films de son ancien camarade de promo : "Les Bronzés, c’était les années où je n’avais pas d’ouverture avec les filles de l’ENA comme Jean-Claude Dusse".

L'aval donné à la féminisation des noms de métiers par l'Académie Française aurait fait bondir Jean d'Ormesson : "Comment s’accommoder de l’inverse quand le genre de départ est féminin ? En effeeeet, il est permis de se demander quel sera l’équivalent masculin d’une souris ? Un sourd, peut-être ? (...) Et UNE mère pourrait devenir UNE paire, mais de quoi ?". 

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 22 mars 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 22 mars 2019

Enfin, Gérard Depardieu fustige la mise en garde d'une étude américaine contre les particules fines issues des grillades et rôtis maison : "La viande, c’est comme l’amour et les bagnoles : pour que ce soit bon, faut que ça sente…".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Christian Clavier Gérard Depardieu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797143190
La chronique de Laurent Gerra du 7 mars 2019
La chronique de Laurent Gerra du 7 mars 2019
Ce jeudi, Laurent Gerra a imité Gérard Depardieu, en compagnie de ce dernier et Christian Clavier, François Hollande et Jean d'Ormesson.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-la-chronique-de-laurent-gerra-du-7-mars-2019-7797143190
2019-03-07 11:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hzLtcJEtrzeeGQtkq5ttKQ/330v220-2/online/image/2018/1127/7795725963_laurent-gerra.jpg