2 min de lecture Mobilisation

VIDÉO - Hausse du prix des carburants : le plein de colère

Samedi 17 novembre, les gilets jaunes se rassembleront dans toute la France pour exprimer leur ras-le-bol contre la hausses des prix des carburants. Une colère aussi bien partagée par les particuliers que par les professionnels.

>
Carburant : le plein de colère Crédit Média : M6/Martin Gabriels/Vivien Chareyre | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre et La rédaction de M6

La colère gronde. À quelques jours de la mobilisation nationale, le 17 novembre, contre la hausse du prix des carburants, les automobilistes sont aujourd’hui nombreux à déplorer ses conséquences sur leur porte-feuille, et veulent le faire entendre. 

Particuliers ou entrepreneurs, la grogne touche tout le monde. Pour moins consommer, Priscillia Ludosky a investi il y a trois ans dans une voiture diesel. 

"Aujourd'hui, on est à 1,50 euros pour le diesel", constate-t-elle. "J'avais déjà de l'essence dans mon réservoir et je suis déjà à 44 euros, ce qui signifie que pour le remplir entièrement je vais aisément à 70 euros", explique l'automobiliste qui débourse désormais près de 150 euros par mois en carburant. 

Pour faire entendre son mécontentement, la jeune cheffe d'entreprise a lancé en mai dernier une pétition en ligne. Plus de 800.000 signataires ont déjà partagé leur son ras-le-bol fiscal et disent adhérer avec le discours de Priscilla sur la hausse des taxes sur le carburant. 

À lire aussi
Des "gilets jaunes" rassemblés à Marseille samedi 8 décembre 2018 Gilets jaunes
VIDÉO - Les "gilets jaunes" mobilisés dans toute la France


En un an, le litre du sans-plomb 95 est en effet passé de 1,34 euro à 1,55 euro. Le gazole lui, de 1,23 euro à 1,52 euro, soit une hausse des prix de 21 et 29 centimes. Un surcoût qui a aussi des conséquences pour les professionnels, qui laisse entendre leur exaspération.


Olivier Bernard, est le gérant d'une société de terrassement installée près de Reims, dans la Marne. Pour ses engins de chantier, il utilise du GNR, du gazole non routier, jusque-là facturé 1 euro du litre. Un statut dont la loi de finance 2019, présentée fin septembre, prévoit la suppression.

Si la mesure est confirmée, le litre de gazole pourrait donc être facturé à Olivier, 1,50 euro 50, soit une hausse de 50%. "Ça a de graves répercussions, parce que sur ce genre de machines, qui consomme 300 litres de GNR par jour, ça va nous faire un surcoût de 150 euros par machine", déplore-t-il. 

Se convertir au Superéthanol

Pour ne plus subir la valse des prix à la pompe, certains décident encore de sauter le pas
et de se faire installer un boîtier de conversion. "Aujourd'hui je suis à une dizaine de boîtiers par semaine, avant c'est ce que je montais par mois", témoigne ce garagiste de Coignières dans les Yvelines.  

Grâce à cet appareil, les automobilistes peuvent convertir leur véhicule au Superéthanol (E85), moyennant 1000 euros et deux heures environ d'installation. C'est le choix que Laurence a fait. "Je fais 10 000 km par an. Je vais économiser à peu près 450 euros. Sur deux années ça sera rentable", calcule-t-elle. 

Cette automobiliste verra ainsi sa facture passée de 70 euros au à 32 euros. Une bonne décision pour son budget, mais également pour la planète. Le taux d'émission de CO2 de ce carburant d'origine végétale, fabriqué en France à base de betteraves et de blé, est inférieur de 6% à celui de l'essence. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mobilisation Carburants Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795538697
VIDÉO - Hausse du prix des carburants : le plein de colère
VIDÉO - Hausse du prix des carburants : le plein de colère
Samedi 17 novembre, les gilets jaunes se rassembleront dans toute la France pour exprimer leur ras-le-bol contre la hausses des prix des carburants. Une colère aussi bien partagée par les particuliers que par les professionnels.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/vid-eo-hausse-du-prix-des-carburants-le-plein-de-colere-7795538697
2018-11-12 17:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cMxczS6aY29u3h0gY63vJg/330v220-2/online/image/2018/1107/7795474343_carburants-qui-sont-les-gilets-jaunes-qui-voient-rouge.jpg