1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vers une proposition de loi PS pour un "service national républicain"
4 min de lecture

Vers une proposition de loi PS pour un "service national républicain"

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des jeunes engagés dans le service civique à Paris le 27 juin 2012. (archives)
Des jeunes engagés dans le service civique à Paris le 27 juin 2012. (archives)
Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
Les auditeurs du 29/01/2015
27:25

Vers une proposition de loi PS pour un "service national républicain"

Les députés PS travaillent sur une proposition de loi pour créer un "service national républicain" d'une durée de six mois qui concernerait tous les jeunes de 16 à 25 ans, a indiqué le porte-parole du groupe PS Hugues Fourage. 

"Le traumatisme des attentats a fait évoluer les esprits. Tout le monde reconnait que le service civique est le chainon manquant de la citoyenneté et qu'il faut avancer plus en avant", a expliqué M. Fourage lors d'un point-presse. 

Un groupe de travail va se réunir dans les prochains jours, avec l'aval du gouvernement, pour discuter des modalités d'organisation sous la houlette du député du Rhône, Yves Blein, chargé de rédiger la proposition de loi. 

"Il y a encore des questions à régler, l'organisation, les structures d'accueil, les domaines où cela s'exercera, son coût financier", a souligné le porte-parole. 

Ce service serait effectué en direction de tout ce qui contribue à "l'intérêt général" au sens large. 

"C'est dans la continuité du service civique mais c'est un peu différent car l'idée n'est pas forcément de rentrer dans une logique de rémunération", a-t-il dit. 

"Il s'agit de trouver des temps de regroupement de ces jeunes dans ce service national républicain pour bien montrer qu'il y a un engagement vis à vis de la Nation" et rétablir un moment de "brassage culturel et social", a-t-il souligné. 

Après les attentats qui ont endeuillé la France, François Hollande avait dit vouloir favoriser "toutes les formes d'engagement" citoyen afin de renforcer l'"appartenance républicaine". 

Concernant le service civique, il a promis que "tous les volontaires pourront être accueillis à l'horizon 2017", soit "entre 150.000 et 170.000" par  an" contre 40.000 aujourd'hui. 


Faut-il rendre obligatoire un service civique ?


Invités du débat de RTL Midi : François Chérèque, Président de l'Agence du Service Civique et Hugues Fourage, porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, député PS de Vendée.

La rédaction vous recommande

Les Français détiennent moins de crédits

La demande crédit n'a jamais été aussi faible en France. Selon l'Observatoire des crédits aux ménages, 46,5% des ménages détenaient un crédit (contre 52,6% en 2008).

25,6% des ménages détenaient un crédit à la consommation à la fin de l'année 2014. C'est un point de moins en un an. Sous l'effet notamment de la hausse du chômage et des incertitudes économiques, on retarde l'achat de la voiture ou les travaux dans la maison.


Quand on regarde bien, on s'aperçoit que les crédits à la consommation sont en chute libre depuis quatre ans, depuis qu'ils sont encadrés par la loi Lagarde et la loi Hamon. Les Français y ont moins recours parce que les crédits renouvelables sont désormais affectés à un achat. Ils sont cantonnés à de plus petits montants, avec des durées maximales de remboursement.



Les Français possèdent aussi moins de crédits immobiliers. À la fin de l'année dernière, 30,6% des ménages détenaient un crédit immobilier, contre 31% en 2013. La Fédération bancaire française précise que les taux sont historiquement bas et que le coût du crédit immobilier n'a jamais été aussi peu onéreux.


La réalité, c'est que les banques ne prêtent que sur CDI ou ancienneté. Dès que vous êtes en situation précaire, elles ne prennent pas de risque. Mais des économistes, comme Michel Mouillart, disent aussi que la nouvelle loi Alur a beaucoup freiné la demande de crédit immobilier en 2014. Il faut maintenant fournir beaucoup de documents avant de signer, ce qui ralentit ou empêche de nombreuses transactions.

Envisagez-vous de prendre un crédit cette année ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Sondage
Envisagez-vous de prendre un crédit cette année ?*
La rédaction vous recommande

Trop de médicaments pour les personnes âgées ?

L'association UFC-Que Choisir s'est inquiétée des fortes quantités de médicaments prescrites aux personnes  âgées et des effets "potentiellement dangereux" d'ordonnances "inappropriées", invitant la Haute autorité de Santé à se pencher sur le sujet. 

Dans une enquête, l'association a analysé près de 350 ordonnances contenant au moins 5 lignes de prescription (médicaments et autres dispositifs, comme les appareils pour mesurer le diabète), à destination de patients d'au moins 75 ans. 

En moyenne, "les ordonnances collectées contenaient 8,6 médicaments, avec un maximum de 21 médicaments pour une seule personne", relève l'UFC-Que Choisir. 

Parmi elles, "près de quatre sur dix sont potentiellement dangereuses pour les patients âgés", c'est-à-dire qu'elles contiennent au moins un médicament "potentiellement inapproprié" aux personnes âgées, s'alarme l'UFC. 

En vieillissant, l'organisme, plus fragile, supporte moins certains médicaments, et met plus de temps à les éliminer, rappelle l'enquête. Et la prescription de ces produits, quand elle n'est pas simplement inutile, peut s'avérer plus néfaste que bénéfique pour les patients âgés. 

Ainsi, les somnifères et tranquillisants retrouvés dans une ordonnance sur quatre, exposent à des "risques de somnolence, des troubles de la mémoire, (...) et des chutes", souligne l'enquête. 

De même, certains antidépresseurs ou antispasmodiques, prescrits dans une ordonnance sur dix, "peuvent nuire gravement au confort de vie, voire aggraver des problèmes existants" chez les seniors. 

La rédaction vous recommande


Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/