1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Val-de-Marne : sa maison squattée, la propriétaire se retrouve à la rue
1 min de lecture

Val-de-Marne : sa maison squattée, la propriétaire se retrouve à la rue

VU DANS LA PRESSE - Une habitante du Val-de-Marne n'a jamais pu habiter dans la maison qu'elle a acheté en 2019. Celle-ci est squattée par un couple et ses neuf enfants.

Des démarches administratives.
Des démarches administratives.
Crédit : Lino Mirgeler / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Charline Vergne

Yvelise, vit un véritable calvaire : sa maison dans le Val-de-Marne est squattée par une famille depuis deux ans. Elle refuse de quitter les lieux, obligeant la propriétaire à trouver des hébergements de fortune.

Depuis qu'elle a acquis cette habitation, en 2019, la fonctionnaire n'a jamais pu y vivre, relate BFM TV. En cause : les anciens locataires, qui auraient dû quitter les lieux à la fin du bail, mais refusent de le faire avant qu'un nouveau logement ne leur soir proposé. Le couple et ses neuf enfants continuent d'occuper cette maison de 56m2, forçant la propriétaire à trouver des solutions temporaires, pour se loger. "J'ai été hébergée par des tiers, dans des appartements. Assez souvent sur le canapé et puis, une fois, ça a été au fond du garage d'une amie", confie-t-elle à nos confrères.

Des demandes restées sans réponse

Celle qui s'est retrouvée malgré elle à la rue a entamé des démarches en justice pour retrouver son bien, mais également pour reloger la famille qui squatte son domicile. En vain.
"On fait beaucoup de demandes et on attend des réponses" explique Diana, mère de famille et occupante des lieux, auprès du média. "Ils nous disent qu'il n'y a pas de maison pour les familles nombreuses comme nous."

De son côté, la propriétaire délogée semble éprouver de la compassion pour cette famille nombreuse. "Il y a une colère parce que je sais quand même que la maison est trop petite, ce n'est pas par bon plaisir qu'une famille reste comme ça", estime-t-elle auprès de BFM TV. Aucune des actions intentées par la propriétaire et les occupants n'ont à ce jour abouti.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/