2 min de lecture Santé

Vacances d'été : un voyageur sur deux revient avec des bactéries résistantes

Les touristes les plus touchés reviennent d'Asie. Ces bactéries présentent la particularité de résister aux antibiotiques.

Des touristes sur une plage de Phuket en Thaïlande le 25 décembre 2014 (illustration).
Des touristes sur une plage de Phuket en Thaïlande le 25 décembre 2014 (illustration). Crédit : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Julie Coste
Journaliste

Les vacances sous les cocotiers riment avec soleil, détente, évasion... Mais aussi, parfois, problèmes de santé. La moitié des voyageurs partis sous les Tropiques reviennent avec des entérobactéries multi-résistantes tapies dans leur tube digestif, selon l'étude d'une équipe de chercheurs français. Ces travaux, dirigés par le Pr Sophie Matheron et le Dr Étienne Ruppé, du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bichat à Paris, ont été récemment publiés dans la revue Clinical Infectious Diseases de l'université d'Oxford. 

"Les entérobactéries sont de petits organismes présents naturellement dans notre tube digestif, explique le site Pourquoi docteur. Certaines sont inoffensives, d’autres peuvent provoquer des infections graves. Lorsqu’elles résistent aux antibiotiques, la menace est encore plus importante". L'équipe de l'hôpital parisien a vérifié l'ampleur du phénomène sur 824 volontaires. 

Ces personnes bien portantes, en partance pour l'Afrique subsaharienne, l'Asie ou l'Amérique du Sud, "ont dû répondre à un questionnaire médical et fournir un prélèvement des selles dans la semaine précédant leur départ et dans les trois jours après leur retour", précise Le Point. Résultat : "parmi 574 participants non porteurs de bactéries multirésistantes avant le départ, 50,9% sont revenus avec, en moyenne, 1,8 de ces invités surprises, indique Le Figaro. Les plus touchés étaient ceux revenant d'Asie (72,4%), devant ceux ayant séjourné en Afrique subsaharienne (47,7%) et en Amérique latine (31,1%)", poursuit le quotidien. Le risque est plus élevé lors des voyages hors hôtel club, précisent les auteurs de l'étude. 

>
Pourquoi les bactéries résistent aux antibiotiques Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Stéphane Koguc, Sabrina Blanchard, Volkmar Meier / AFP Vidéographie / AFP | Date :

Précautions élémentaires

"Notre flore intestinale abrite naturellement plus d'un milliard de bactéries, et si notre tube digestif est sain, il élimine en quelques semaines la plupart des étrangères", précise le Dr Étienne Ruppé au journal. Et en effet, trois mois après leur retour, seuls 4,7% des participants étaient encore porteurs de ces bactéries. 

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Mais ces bactéries présentent la particularité redoutable de résister aux antibiotiques, ce qui complique les possibilités de traitement. "Cela peut poser problème lorsque les gens souffrent d'une infection ou doivent subir une opération chirurgicale", explique le Dr Ruppé au Figaro. Les chercheurs rappellent donc quelques précautions indispensables. Il faut respecter les règles d'hygiène de base : laver les aliments, se laver les mains, boire de l'eau en bouteille, etc. 

Surtout, "il faut absolument éviter la prise d'antibiotiques en voyage", plaide le Dr Ruppé. Ils sont souvent inutiles contre une simple diarrhée et risquent de favoriser les résistances. Enfin, "il faut avertir son médecin du voyage passé si une infection apparaît ou qu'une opération doit être subie dans les trois mois", précise Le Figaro

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Vacances Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779141417
Vacances d'été : un voyageur sur deux revient avec des bactéries résistantes
Vacances d'été : un voyageur sur deux revient avec des bactéries résistantes
Les touristes les plus touchés reviennent d'Asie. Ces bactéries présentent la particularité de résister aux antibiotiques.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/vacances-d-ete-un-voyageur-sur-deux-revient-avec-des-bacteries-resistantes-7779141417
2015-07-18 13:17:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TCcOyEiiM7QKiszc33AadQ/330v220-2/online/image/2015/0718/7779141419_000-hkg10131067.jpg