2 min de lecture Découverte scientifique

Une galaxie "fantôme" découverte derrière la Voie lactée

C'est une découverte étonnante et assez inattendue qu'on fait les astrophysiciens. En analysant une série de données, ils ont remarqué, cachée dans les méandres du vide intersidéral, une nouvelle galaxie voisine à la nôtre...

La Voie Lactée au-dessus de Siding Spring, en Australie
La Voie Lactée au-dessus de Siding Spring, en Australie Crédit : CHRISTIAN SASSE/CATERS/SIPA
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Elle était jusque-là invisible et bien cachée derrière le voile de la Voie lactée : Antlia 2 (ou Ant 2) est une galaxie naine récemment découverte par les astrophysiciens. Très proche de la Voie lactée, elle est qualifiée de "galaxie fantôme" par les auteurs de l'étude qui révèle son existence

Découverte par des chercheurs internationaux (Taïwan, Royaume-Uni, États-Unis, Australie et Allemagne) grâce aux données récupérées par le satellite Gaia, de l'Agence spatiale européenne (Esa), cette galaxie fait partie de la constellation Antlia, et se situerait à environ 130.000 années-lumières de la Voie lactée.

Cette trouvaille s'est faite par hasard : alors que les équipes étaient à la recherches d'autres corps célestes, elles ont "découvert quelque chose de nouveau, car aucun objet identifié ne figurait dans aucune des bases de données que nous avons consultées", explique Vasily Belokurov, de l'Institut d'astronomie de Cambridge (Royaume-Uni). Les spectres ont permis à l'équipe de confirmer que l'objet fantomatique qu'elle avait repéré était réel : toutes les étoiles qui le composent se déplaçaient ensemble. 

Très grande... mais très sombre

D'après les observations réalisées, Ant 2 serait très vieille puisque les galaxies naines ont été les premières à se former après le Big Bang. Sa masse est donc faible et elle ne contient que très peu de métaux lourds. 

À lire aussi
Les marmottent entrent en hibernation en octobre, pour une période de six mois. dormir
Les humains seraient-ils capables d'hiberner ?

En revanche, elle présente des proportions étonnantes. Sa faible masse aurait dû faire d'elle une petite galaxie. Or, c'est tout le contraire : elle semble très étendue et très sombre, deux caractéristiques contradictoires que s'attacheront à expliquer les scientifiques. Elle serait ainsi aussi grande que le Grand Nuage de Magellan (d'une taille de 7.000 années-lumières), mais 10.000 fois moins lumineuse. 

Ces derniers pensent d'ailleurs que, pour être qualifiée de "géante" malgré son âge avancé, la galaxie doit héberger un composant encore inconnu ou invisible : est-la matière noire qui prend toute cette place ? Ou peut-être des phénomènes physiques qui ont provoqué des modifications géographiques encore incomprises de l'Homme ? Une chose est certaine : si elle est aujourd'hui encore très grande, elle devait être gigantesque lors de sa création il y a plusieurs milliards d'années.

D'autres galaxies fantômes à découvrir ?

"Par rapport au reste de la soixantaine de galaxies satellites de la Voie lactée, Ant 2 est une drôle de boule", a déclaré le co-auteur, Matthew Walker. "Nous nous demandons si cette galaxie n'est que la partie émergée d'un iceberg et si la Voie lactée serait entourée d'une importante population de galaxies naines presque invisibles, similaires à celle-ci". 

Résoudre le mystère Ant 2 permettrait aux scientifiques de comprendre la formation et l'évolution des galaxies, en particulier depuis la création de l'Univers. Prochaine étape : dénicher d'autres galaxies fantômes parmi les données du satellite Gaia.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Espace Galaxie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants