1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une française sur trois n'est pas satisfaite de sa vie sexuelle
1 min de lecture

Une française sur trois n'est pas satisfaite de sa vie sexuelle

Selon un sondage Ifop pour The Poken Company, publié ce vendredi 3 septembre, une française sur trois ne serait pas satisfaite de sa vie sexuelle.

Sexualité : un couple pendant un câlin (illustration)
Sexualité : un couple pendant un câlin (illustration)
Crédit : Unsplash/@wevibe
micro générique
La Rédaction RTL

En comparaison avec leurs voisines européennes, lesfrançaises figurent parmi les plus insatisfaites de leur vie sexuelle dans l'Europe de l'Ouest. Pour un sondage Ifop pour The Poken Company, près de 5.000 femmes âgées de 18 ans et plus et résidant en France, Italie, Espagne, Royaume-Uni et Allemagne ont été interrogées. 

35% des françaises, soit plus d'un tiers, affirment être insatisfaites de leur vie sexuelle, contre 28% des européennes interrogées en moyenne. C'est 12 points de plus qu'en Allemagne où elles ne sont que 23% dans cette situation. 

"Ce n'est pas surprenant et même assez ancien que les françaises ne soient pas les plus satisfaites", souligne Aurore Malet-Karas, docteur en neurosciences et sexologue. Un constat qui reste toutefois difficile à expliquer. Cette insatisfaction sexuelle semble également plus progresser en France que dans les autres pays européens. Depuis 2016, elle a augmenté de 4 points, contre 1 point en moyenne en Europe. 

Un effet de la crise sanitaire sur la libido

"Les principaux effets de la crise sur la santé psychologique des populations (stress ou anxiété, états dépressifs, alcool) sont tous de nature à altérer la libido et l'épanouissement sexuel", estime François Kraus, responsable du pôle genre / sexualités et santé sexuelle de l'Ifop. 

À lire aussi

Toujours du côté des françaises, 51% d'entre celles qui sont insatisfaites de leur vie sexuelle trouvent leur conjoint moins beau qu'elles. 47% ne se trouvent pas jolies et 64% disent que leur conjoint n'est pas attentif à leur plaisir. Les tâches ménagères rentrent aussi en compte, puisque pour 34% des françaises, le non-respect de l'idéal d'égalité entre les sexes contribue à ce mal-être sexuel. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/