1 min de lecture Polémique

Une campagne ministérielle pour le port du préservatif fait un tollé

Cette campagne de sensibilisation conçue par On SexPrime, sous l'égide de l'agence ministérielle Santé publique France, adopte le ton de l'humour et énonce les "7 bonnes raisons" de porter un préservatif.

>
Marion trouve que la campagne ministérielle pour le port du préservatif est moralisateur. Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Adeline Courson / RTL | Durée : | Date :
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Elle devait toucher les jeunes en optant pour le ton de l'humour, mais la blague n'a pas vraiment plu. Une campagne pour encourager le port du préservatif, relayée mardi 7 août par le compte officiel du ministère de la Santé, provoque l'indignation. De nombreuses voix, notamment sur les réseaux sociaux, dénoncent son ton moralisateur et infantilisant.

Cette campagne d'affichage a été conçue par le site On SexPrime, en collaboration avec l'agence sanitaire ministérielle Santé Publique France. Diffusée depuis le début du mois d'aôut, les affiches listent les "7 bonnes raisons" de porter un préservatif. Parmi elles, la troisième fait polémique.


"Parce que ça t'évitera d'annoncer à l'infirmière/le médecin que tu as un rapport non protégé", peut-on lire sur le visuel. Une phrase qui a fait tiquer, à tel point que le ministère de la Santé a supprimé son tweet relayant cette affiche en particulier.

À lire aussi
L'"uritrottoir" de la discorde, sur l'île Saint-Louis à Paris société
Paris : les "uritrottoirs" font polémique

Les internautes dénoncent cette affiche qui culpabilise, plus qu'elle de sensibilise les personnes qui auraient eu un rapport sexuel non protégé. "Un oubli ça arrive vite, une capote qui craque ça arrive vite aussi", plaide Manon au micro de RTL. "L'erreur est humaine et ça nous fait vraiment passer pour des idiots", continue-t-elle.

Le ton de l'humour de la campagne est lui aussi jugé mal passé, car il banalise un sujet grave. Une autre accusation concerne la formulation de la phrase : "l'infirmière" est au féminin, et "le médecin" est au masculin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Santé Communication
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794377041
Une campagne ministérielle pour le port du préservatif fait un tollé
Une campagne ministérielle pour le port du préservatif fait un tollé
Cette campagne de sensibilisation conçue par On SexPrime, sous l'égide de l'agence ministérielle Santé publique France, adopte le ton de l'humour et énonce les "7 bonnes raisons" de porter un préservatif.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/une-campagne-ministerielle-pour-le-port-du-preservatif-fait-un-tolle-7794377041
2018-08-09 15:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HvbbqkyAYyfzqzi0tJxoBA/330v220-2/online/image/2018/0618/7793798699_les-preservatifs-gratuits-ne-sont-plus-distribues-dans-les-associations-image-d-illustration.jpg