1 min de lecture Féminisme

Un numéro "anti-relous" contre le harcèlement de rue

Si un homme insiste trop pour obtenir votre numéro de téléphone, vous pouvez désormais lui donner le 07 80 99 37 34. Géré par une femme de 24 ans, ce numéro lui rappellera la notion de consentement.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Un numéro "anti-relous" contre le harcèlement de rue Crédit Image : AFP | Crédit Média : Émilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Coline Daclin

Un nouveau numéro "anti-relou" a été mis en place la semaine dernière contre le harcèlement de rue. Un signe qu'il y a encore fort à faire pour les droits des femmes. Retenez-le bien : il s'agit du 07.80.99.37.34

Lorsque le harceleur appelle, il tombe sur un simple message vocal. "Si tu es sur ce numéro, c'est parce que tu as été trop insistant avec une femme ou une fille qui ne souhaitait pas te donner son numéro. Elle s'est sentie forcée de te donner ce numéro  pour que tu la laisses tranquille", dit notamment le message. 

Derrière cette voix, c'est une femme de 24 ans, Daisy. C'est elle qui a créé et gère ce numéro. Elle peut répondre à plus de 200 textos par jour. "Au début je dis 'bonjour, j'espère que tu vas bien' puis je laisse un peu de temps, au cas où la fille serait toujours à côté, pour que l'homme puisse se dire que c'est un vrai numéro. Après, j'envoie un message sur le consentement : sur le fait que si une fille dit 'non' il faut accepter le 'non' et ne pas insister plus", raconte Daisy au micro de RTL.

Seuls une dizaine d'hommes se sont excusés de leur comportement. La plupart répondent par des insultes. Mais cela ne dérange pas la jeune femme, qui espère à son niveau faire changer les mentalités. "Quand tu finis le travail, et qu'une personne te dit 'Donne moi ton numéro, sinon je te suis jusqu'à chez toi', ou d'autres situations de ce genre, je sais que c'est le quotidien de toutes les femmes. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de solution contre ça. Ce numéro c'est déjà un début", explique-t-elle.

À lire aussi
Cécile Muschotti, députée LREM du Var. IVG
L'IVG est un "parcours du combattant", dit Cécile Muschotti, députée LaREM

Mais cette initiative dérange certains. Le numéro a déjà été victime de deux tentatives de piratage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Harcèlement Droits des femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants