1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le numéro "anti-relous" suspendu après les attaques d'internautes de jeuxvideo.com
2 min de lecture

Le numéro "anti-relous" suspendu après les attaques d'internautes de jeuxvideo.com

Pris d'assaut par des membres du forum 18-25 du site jeuxvideo.com, le numéro de téléphone mis en place pour faire face aux hommes insistants a été temporairement stoppé.

Un téléphone portable (illustration)
Un téléphone portable (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Roslan Rahman
Le numéro "anti-relous" suspendu après les attaques d'internautes de jeuxvideo.com
02:43
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"C'est bon Twitter tu as gagné, je me débranche". Clara Gonzales et Elliot Lepers ont décidé de suspendre le numéro de téléphone mis en place pour se défaire des hommes "relous". Ce dernier devait permettre aux personnes "mal à l'aise" de transmettre un "faux" numéro afin de se débarrasser des personnes trop insistantes.

Sur les réseaux sociaux, Elliot Lepers a ainsi expliqué : "À la suite du déferlement de haine que nous essuyons, nous avons été contraints de désactiver le numéro momentanément", explique-t-il. Les détracteurs évoqués sont principalement les membres du forum 18-25 du site internet jeuxvideo.com.

Captures d'écran à l'appui, il dénonce une "attaque coordonnée" de la part de ces internautes avec pas moins de "16.000 messages malveillants filtrés" dès lundi 30 octobre au soir, quatre jours après le lancement de cette initiative. Interrogée par Franceinfo, Clara Gonzales évoque de son côté des "trolls". "On s'est rendu compte que certaines personnes étaient des trolls : ils envoient des messages, mille par mille". 

Une volonté pour les "cyber-militants" de prendre d'assaut le numéro de téléphone alors que chaque SMS de réponse coûte 16 centimes aux deux créateurs. Pour faire face à ces dépenses, Clara Gonzales et Elliot Lepers avaient fait appel à la générosité des internautes en créant une cagnotte en ligne, dont le compteur affiche ce mardi 31 octobre plus de 3.300 euros.

Des poursuites judiciaires

À écouter aussi

Sur Twitter, les membres du forum 18-25 ont ainsi appelé à "augmenter la dette des féministes" ou à "vider la cagnotte avant que cela ne devienne pas rentable". "Comme toujours, des adolescents s’amusent à attaquer les initiatives féministes (...) Ce genre de raid contre les militants féministes est récurrent", a de son côté commenté Elliot Lepers sur RTL.fr.

Dès lors, la priorité est donc juridique pour les deux militants. "Tout au long de la soirée, nous avons pu rassembler des éléments de preuve accablants dans le but de confondre les auteurs. Nous mettons actuellement en oeuvre les démarches juridiques pour que les responsables soient poursuivis", ont-il précisé dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/