1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un couple remporte un jackpot de 16 millions d'euros au loto
4 min de lecture

Un couple remporte un jackpot de 16 millions d'euros au loto

REPLAY - Un couple de la Vienne a remporté 16 millions d'euros au loto en jouant les mêmes chiffres pendant plusieurs années.

Adeline François
Adeline François
Crédit : Maxime Villalonga
La Revue de Presse du 25 novembre 2016
04:38
Adeline François

Vous êtes vous déjà posé la question?  On vous demande parfois ce que vous feriez  de tout cet argent, mais vous êtes vous déjà demandé comment vous annonceriez à votre conjoint  que vous venez de gagner au loto?  Le Parisien-Aujourd'hui en France nous raconte l'histoire de Jacques et Monique, un couple de la Vienne  qui avait le même rituel depuis des lustres. 3 fois par semaine, au lendemain d'un tirage du loto, Monsieur se rendait à l'étage pour regarder les résultats sur son ordinateur. "Je monte voir si je suis millionnaire disait Jacques à Monique". Et voilà des lustres qu'il redescendait en disant : "Chérie, on a rien."
 
Monique en a eu marre, elle a dit à Jacques qu'il fallait changer de numéros, ils jouaient la même combinaison depuis des années. Jacques a accepté, mais au moment de valider son bulletin sur Internet, il a préféré garder les vieux chiffres. Et ce 3 novembre 2016, il est monté à son bureau, et Monique l'a entendu dire: "Chérie, il faut que tu viennes, il y a un problème : on a gagné 16 millions d'euros".  Monique est montée. Et elle s'est assise. Désormais multimillionnaire, le couple veut voyager. 

Pas de taxe pour les gondoliers à Venise

Les gondoliers ont retrouvé le sourire! Le Monde nous apprend que les députés italiens viennent d'annuler le projet de TVA à 5% qui devait s'appliquer au transport maritime de personnes. C'était sans compter la puissante corporation des gondoliers qui règne en maître sur les canaux de Venise et dont les colères sont particulièrement redoutées. Moins de 24H après l'annonce de  la création de cette taxe, le ministère de l'Économie a fait marche arrière, les gondoles resteront exonérées de TVA. De toute façon, pour percevoir cette TVA, il aurait fallu que les gondoliers délivrent des reçus à leurs clients, chose parfaitement inimaginable sur le grand canal. Ils continueront donc à promener chaque jour des milliers de touristes dans Venise, pour le prix immuable fixé par la mairie, de 80 euros la demi-heure, soit un revenu mensuel qui dépasse souvent les 10 000 euros. En liquide bien sur... La tentation de Venise, chère à Alain Juppé, prend soudainement un autre sens.

Manuel Valls ne renonce pas à l'Élysée

Qui fera sa valise au soir du second tour de la primaire dimanche 27 novembre ? La presse revient ce matin sur la bonne tenue du débat d'hier soir, mais il est aussi beaucoup question de la gauche dans vos journaux, ce vendredi 25 novembre. Ainsi, Le Parisien-Aujourd'hui en France titre : "Manuel Valls ne renonce pas". Malgré la candidature imminente de François Hollande, le Premier ministre rêve toujours d'y aller et il le dit au président  tête à tête : "Si ce n'est pas moi, quel est le plan B ?" lui demande le président. "Ce n'est pas le sujet, lui répond Manuel Valls. Le sujet, c'est ta relation avec les Français, elle est dégradée."Un peu plus loin, autre confidence du Premier ministre : "Si le président pense que s'il est candidat, j'irai coller des affiches, là c'est non ! Je me poserai la question de ce que je devrais faire". La perspective de deux candidatures surgit soudain.

Gaspard Gantzer, le conseiller communication de François Hollande

Raphael Bacqué signe un portrait redoutable de Gaspard Gantzer dans M, le magazine du Monde. conseiller en communication de François Hollande, né en 1979, il est  celui qui  tente jour après jour d'écoper le bateau Hollande qui prend l'eau. Chaque matin, Gaspard Gantzer gère 250 textos et appels de journalistes. Chaque matin, il mesure l'humeur du jour en regardant Tweeter et Facebook, comme s'il s'agissait de la France. Il est aussi celui qui voit tous ceux qui font leur valise avec tous les départs de collaborateurs. Ambiance fin de règne. La malchance et les gaffes se mettent à coller comme de la poix. On découvre ainsi pourquoi François Hollande a mis tant de temps à féliciter Donald Trump : son conseiller en communication était à New York, car il avait voulu vivre la nuit électorale au QG d'Hillary Clinton. On découvre aussi que, pour son concours d'entrée à l'École Supérieure d'Administration (ENA), Gaspar Kantzer avait dû plancher sur un sujet dont on n'est pas très sûr qu'il soit bien maitrisé aujourd'hui : " Pouvoir secret et  transparence" disait l'intitulé.

Les ex-ouvrières de Samsonite ont monté une pièce de théâtre

Quelques pages plus loin dans M le magazine du Monde, il faut lire aussi ce reportage poignant à Hénin-Beaumont, avec les anciennes ouvrières de l'usine Samsonite qui a fermé il y a tout juste 10 ans. S'en est suivi un long combat qui n'est toujours pas terminé pour faire valoir leur droit. Cette lutte inachevée, elles ont décidé de la raconter dans une pièce de théâtre qu'elles vont jouer dans toute la France jusqu'en 2018. Elles y racontent le patron voyou, le fonds d'investissement américain détenu par Mitt Romney qui a repris l'usine pour faire des panneaux solaires, les voyages des ouvrières à New York et Chicago pour manifester contre lui. Les ex-samsonite ont donné la première représentation à Hénin-Beaumont, et ont eu droit  à une ovation du public debout. Elles pleuraient... Le titre de leur pièce : "On n'est pas que des valises." Non elles sont beaucoup plus que ça, elles sont des héroïnes des temps modernes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/