1 min de lecture Terrorisme

Un assistant parlementaire soupçonné d'apologie du terrorisme

Une enquête préliminaire a été ouverte le 25 janvier dernier après l'alerte d'une militante associative.

L'Assemblée nationale, le 18 octobre 2016.
L'Assemblée nationale, le 18 octobre 2016. Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo
et AFP

Le parquet de Paris a ouvert une enquête visant l'attaché parlementaire d'un sénateur socialiste, a rapporté 20minutes le 21 février. L'assistant en question est soupçonné d'apologie du terrorisme sur sa page Facebook, a indiqué une source judiciaire. 

L'alerte a été donnée par une militante associative, qui a été alarmée par les messages de propagande djihadiste postés par le collaborateur en question sur le réseau social. Elle a alors averti les autorités, ce qui a conduit à l'ouverture de l'enquête préliminaire le 25 janvier dernier. Les investigations ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la personne, la BRDP.

Selon Le Canard enchaîné, à l'origine des révélations concernant cette enquête, la page Facebook de l'individu soupçonné contenait des appels au djihad, ainsi que des images d'égorgements. La page en question aurait été retirée pendant quelque temps avant de faire de nouveau apparition, cette fois-ci en langue arabe. Le sénateur a confirmé à l'AFP qu'une enquête visait bel et bien l'attaché parlementaire, sans pour autant donner davantage de précisions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Parlement Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants