1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Touraine : à la rencontre du plus gros trufficulteur bio de France

Touraine : à la rencontre du plus gros trufficulteur bio de France

REPORTAGE - Serge Desazars de Montgailhard a tout quitté pour partir cultiver la truffe en Touraine. Dix ans plus tard, il est le plus gros trufficulteur bio de France.

Purée et copeaux de truffes.
Purée et copeaux de truffes.
Crédit : Juliette Geay / RTL
Touraine : à la rencontre du plus gros trufficulteur bio de France
04:15
micro générique
La rédaction de RTL
Animateur

RTL s'intéresse aujourd'hui à la truffe de Touraine. Car c'est bien là qu'est née la culture du plus luxueux des champignons. Un homme, Serge Desazars de Montgailhard, a tout quitté il y a dix ans pour la cultiver. En 1996, cet ancien cadre dirigeant dans le luxe et la mode a planté son premier chêne, au pied duquel a poussé une truffe. Aujourd'hui, c'est l'un des plus gros producteurs en France. 

Dans sa propriété de Ligré, près de Chinon, Serge Desazars a une dizaine de chênes truffiers. Malgré le froid, la truffe noire n'attend pas : le producteur n'a que 100 jours pour la récolter, du 15 novembre au 15 février. "Là on est dans une truffière plantée en 2011. La Truffe est un champignon qui vit en symbiose avec un arbre ôte. Donc quelque part, pas de truffes, pas d'arbre, pas d'arbre, pas de truffes", explique-t-il.

Lafayette, l'un des chiens truffiers de Serge trépigne d'impatience en voyant son maître s'équiper. Aujourd'hui, c'est elle qui va caver, c'est-à-dire rechercher des truffes grâce à son odorat. Lafayette avance le museau collé au sol quand soudain : "Là le chien marque l'endroit où normalement il y a une truffe (...) là on a une belle truffe qui doit faire dans les 70-80 grammes. C'est ça qui est intéressant, c'est qu'on ne sait jamais ce qu'on va trouver", se réjouit celui qui est le plus gros trufficulteur bio de France.

Après la récolte, direction le laboratoire, où Serge Desazars va nettoyer les truffes avant de les stocker dans un frigo à -6°C pendant 48 heures maximum. "Je sais que j'ai des clients qui doivent passer tout à l'heure, je ne serais pas surpris que d'ici tout à l'heure elles soient déjà parties", confie de trufficulteur.   

Serge et Lafayette, son chien truffier.
Serge et Lafayette, son chien truffier.
Crédit : Juliette Geay / RTL
Serge et Lafayette, son chien truffier.
Lafayette sait déceler les endroits truffés grâce à son odorat.
Dans le laboratoire où Serge nettoie et stocke les truffes. Il a dans la main la commande d'un client, 1 kilo de truffes, 800 euros !
Serge et Lafayette, son chien truffier. Crédits : Juliette Geay / RTL
Lafayette sait déceler les endroits truffés grâce à son odorat. Crédits : Juliette Geay / RTL
Dans le laboratoire où Serge nettoie et stocke les truffes. Il a dans la main la commande d'un client, 1 kilo de truffes, 800 euros ! Crédits : Juliette Geay / RTL
1/1
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/