1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Toulouse : une enseignante en grève de la faim devant le rectorat

Toulouse : une enseignante en grève de la faim devant le rectorat

REPLAY - L'enseignante de SVT conteste sa mutation, qui selon elle, est due à son engagement contre la réforme des collèges.

Une classe de collège (illustration)
Une classe de collège (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Toulouse : une enseignante en grève de la faim devant le rectorat
01:10
Patrick Isson
Journaliste

Depuis lundi 18 juin, Laure Betbeder fait une grève de la faim et campe devant le rectorat de Toulouse. Elle conteste sa mutation, qui est selon elle une sanction directe en réaction à son engagement contre la réforme des collèges. Une grève de la faim qui commence à être difficile. "D'autant plus qu'avec la chaleur, ça m'empêche de me reposer l'après-midi", a fait remarquer l'enseignante de SVT. Cinq de ses collègues sont également concernés.

Sa mutation est selon le rectorat due au manquement à sa mission de professeur. La réforme du collège est en arrière-plan. Elle s'oppose en effet depuis plusieurs mois à la réforme et à son chef d'établissement. "Le plus gros problème de la réforme des collèges c'est quand même l'autonomie des établissements et le renforcement du pouvoir du chef d'établissement", a-t-elle résumé. 

Je conteste les techniques de management qui sont utilisées maintenant dans les établissements scolaires

Laure Betbeder

Laure Betbeder dénonce de nouvelles méthodes présentes dans l'établissement. "Je conteste les techniques de management qui sont utilisées maintenant dans les établissements scolaires, je conteste le fait de n'avoir aucune ouverture au dialogue avec notre hiérarchie", a déclaré l'enseignante. Et cette dernière a reçu un soutien de poids en la personne de Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques. 

Tout comme celui de sa mère, qui partage sa grève de la faim depuis deux jours. "Moi je campe aussi à côté. Son combat est juste, ma place est d'être à côté d'elle", a lancé Yannick. Laure Betbeder espère désormais que la décision de sa mutation soit annulée, elle a pour cela appelé à l'arbitrage de la ministre de l'Éducation nationale.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/