1 min de lecture Gilets jaunes

Toulouse : "Les policiers ne sont pas là pour être violents", se désole une "gilet jaune"

TÉMOIGNAGE - Isabelle, une "gilet jaune", manifestait pacifiquement à Toulouse, samedi 12 janvier, lorsque des policiers ont utilisé des bombes lacrymogènes. Une situation qui l'a choquée.

>
Toulouse : "Les policiers ne sont pas là pour être violents", se désole une "gilet jaune" Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Ils étaient 6.000 à répondre présents à Toulouse, pour le neuvième samedi consécutif de mobilisation. Si le mouvement se structure et si les services d'ordre empêchent parfois les débordements, des affrontements ont une nouvelle fois éclaté. Isabelle, une infirmière et mère de famille, manifestait pour la première fois de sa vie. Elle ne s'attendait pas à une telle violence de la part des policiers.

"Je suis entourée de manifestants pacifistes qui revendiquent leurs droits constitutionnels. À l'instant, on s'est faits gazer pour rien. J'ai les yeux qui piquent, j'ai eu peur", déclare-t-elle, très émue. "Je fais confiance à nos force de l'ordre, à nos policiers. Je les respecte, je travaille au CHU. Nous travaillons ensemble. Je leur ai toujours fait confiance, ils sont là pour nous protéger, pas pour être violents". 

Elle précise d'ailleurs que la violence policière la rend "encore plus fière de porter ce gilet jaune aujourd'hui". 

À lire aussi
Christophe Castaner, le 17 juillet 2019 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Beauvau décore des policiers mis en cause dans des violences

Au total, 84.000 personnes se sont réunies dans toute la France. C'est pratiquement deux fois plus que la semaine dernière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Toulouse Policiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796214365
Toulouse : "Les policiers ne sont pas là pour être violents", se désole une "gilet jaune"
Toulouse : "Les policiers ne sont pas là pour être violents", se désole une "gilet jaune"
TÉMOIGNAGE - Isabelle, une "gilet jaune", manifestait pacifiquement à Toulouse, samedi 12 janvier, lorsque des policiers ont utilisé des bombes lacrymogènes. Une situation qui l'a choquée.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/toulouse-les-policiers-ne-sont-pas-la-pour-etre-violents-se-desole-une-gilet-jaune-7796214365
2019-01-13 11:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Z1UcyXwANN7Mlw-VsV9UBw/330v220-2/online/image/2019/0112/7796210485_des-gilets-jaunes-rassembles-place-du-capitole-a-toulouse-le-5-janvier-2019.jpg