1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Toulouse : des fauteuils roulants électriques prêtés dans des parkings
1 min de lecture

Toulouse : des fauteuils roulants électriques prêtés dans des parkings

VU DANS LA PRESSE - Une filiale de Vinci va proposer de louer des fauteuils roulants électriques aux clients de deux de ses parkings publics toulousains. Cela s'adresse aux personnes en situation de handicap et à celles ayant des difficultés à se déplacer.

une femme en situation de handicap estime s'être vue refuser l'accès à un salon de thé.
une femme en situation de handicap estime s'être vue refuser l'accès à un salon de thé.
Crédit : AFP
Paul Turban

Un nouveau service pour faciliter l'accessibilité des lieux publics. Indigo Weel, filiale du groupe Vinci, met à disposition des fauteuils roulants électriques partagés à Toulouse. Selon l'antenne locale de France 3, ce sont pour l'instant 5 fauteuils qui sont déployés à partir de mercredi 5 juin. Cette phase de test concerne les parkings Victor-Hugo et du Capitole (centre-ville).

Le service est réservé aux personnes en situation de handicap ou ayant des difficultés temporaires pour se déplacer. Il coûte 5 euros pour quatre heures, puis un euro par heure supplémentaire.

Ces fauteuils roulants électriques, de la marque Whill, sont décrits comme "légers et maniables". Ils permettront à des personnes n'ayant pas les moyens de s'offrir ce type d'équipement médical onéreux de bénéficier de ce service. À  l'image des voitures ou des trottinettes électriques.

Réservation via une application

Pour bénéficier de ce service, les usagers devront commander leur fauteuil deux heures à l'avance sur l'application pour smartphone "Indigo weel". Cette application propose déjà de louer des vélos électriques dans 7 villes. Si un fauteuil est effectivement disponible, il est remis par un employé du parking à l'arrivée de l'usager.

À lire aussi

Le fauteuil doit être rendu dans le parking où il a été emprunté. Pour le parking du Capitole, où le stationnement est gratuit, une caution de 100 euros est demandée. Comme le stationnement au parking Victor-Hugo est payant, un test de solvabilité est effectué sur la carte bancaire de l'usager. Concrètement, il s'agit d'un prélèvement de 10 euros immédiatement re-crédité. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/