1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tiers payant : "Le vrai problème sera de trouver un médecin généraliste libéral"
1 min de lecture

Tiers payant : "Le vrai problème sera de trouver un médecin généraliste libéral"

REPLAY - INVITÉ RTL - Jean-Paul Hamon, le président de la Fédération des Médecins de France, revient sur la généralisation du tiers payant, en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des Médecins de France le 31 mars 2015
Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des Médecins de France le 31 mars 2015
Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA
Tiers payant : "le vrai problème va être de trouver un médecin généraliste libéral", selon Jean-Paul Hamon
05:18
Karine Le Marchand évoque l'avenir d'"Une Ambition Intime"
09:43
micros
La rédaction numérique de RTL

Depuis le 1er janvier, les personnes souffrant d'une affection de longue durée et les femmes enceintes ne payent plus, chez le médecin, la part de la sécurité sociale, appelée tiers payant.

En réponse à cette mesure, Jean-Paul Hamon explique que sa fédération "appelle au boycott total pour la bonne raison que les médecins font déjà le tiers payant pour les affections de longue durée dans à peu près 70% des cas et pour les consultations de maternité dans 65% des cas." "Et la part mutuelle, c'est clair qu'on ne la fera jamais car je n'ai pas envie de passer du temps pour courir derrière les remboursements de mutuelles. Il y a plus de 400 mutuelles", affirme-t-il.

Pour le médecin, "il est clair que le tiers payant a été vendu aux Français comme permettant une amélioration de l'accès aux soins. Or je vous rappelle que le vrai problème d'accès aux soins va être de trouver un médecin généraliste libéral."

Un coût de 4,50 euros par consultation

Enfin, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est engagée à ce que le remboursement de la sécurité sociale aux médecins se fassent dans un délai maximal de sept jours au-delà duquel l'organisme doit payer aux médecins une majoration de 10% du montant de la consultation. Mais pour Jean-Paul Hamon, "cela fait 2,50 euros après des procédures dans lesquelles on ne s'engagera jamais. Et le médecin de rappeler que "le coût du tiers payant pour les centres de santé d'Île-de-France avait été estimé à 4 euros 50 par acte à 23 euros".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/