1 min de lecture Société

Thierry Millet, l'unique réparateur de parapluies en France

REPLAY - "Ma France à moi, c'est rester curieux et toujours apprendre", affirme Thierry Millet, qui met un point d'honneur à sauver les parapluies fatigués.

Générique 3 Ma France à Moi Emilie Baujard
>
Thierry Millet, l'unique réparateur de parapluies en France Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Emilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Loïc Farge

La curiosité, c'est ce qui a amené Thierry Millet à pousser la porte de cette petite boutique parisienne il y a quinze ans. Ensuite, il lui a fallut apprendre, seul, à l'étage dans son atelier. Des milliers d'heures à se former, entouré des baleines et des toiles de parapluies. "Un parapluie qui n'est pas réparé, on le jette et ça devient de la pollution. Tout ce qui est nylon, polyamide, polyester, fibre de verre, carbone, tout ça, c'est imputrescible. Donc on fait un trou dans la terre, on met tout ça dans la terre. Chaque année, en France, on fait un trou et on y met entre 12 et 15 millions de parapluies", déplore-t-il.

Thierry Millet peste contre le "made in China", contre notre société de consommation qui préfère jeter plutôt que réparer. À 62 ans, ce père de deux enfants met donc un point d'honneur à sauver des parapluies fatigués par le temps qu'il fait et le temps qui passe. "Pourquoi réparer un parapluie ? Tout simplement parce qu'il y a une valeur sentimentale assez importante. Regardez ce parapluie qui est arrivé par la Poste, une dame qui me semble très charmante, elle me marque dans son petit mot : 'C'est un cadeau de Romain Gary'. C'est magique non ?", raconte-t-il.

Thierry travaille seul. Il est fier d'être artisan, lui qui a été pendant des années cadre dirigeant dans une grande entreprise, avant d'être licencié. Cette boutique de réparation de parapluie, c'est plus qu'une activité pour lui. C'est devenu une passion. Et le bruit des toiles, sa musique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Artisanat Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants