1 min de lecture Travail

Temps de travail des internes en médecine : la fédération hospitalière de France craint une "mise en péril de certains services"

REPLAY / RÉACTION - Le président de la fédération hospitalière de France considère que la mise en place de la loi sur le temps de travail des internes est "précipitée".

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Temps de travail des internes en médecine : la fédération hospitalière de France craint une "mise en péril de certains services" Crédit Image : Wikipedia / CC | Crédit Média : Élodie Guillard | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Depuis le 1er mai 2015, la loi fixe à 48h maximum le temps de travail hebdomadaire des internes en médecine dans les hôpitaux. Une réduction par rapport aux 60h, parfois plus, qui se pratiquaient jusqu'à maintenant. "Faire croire que du jour au lendemain, les hôpitaux se sont tous réorganisés pour prendre en compte la diminution de 10% du temps de travail des internes serait un leurre. Les services hospitaliers sont légalistes, ils vont l'appliquer mais dans les faits, je demande à chacun, notamment aux internes, de faire preuve de sens des responsabilités parce que ce n'est pas gérable pour les hôpitaux", tempère le président de la fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux.

Selon lui, cette réduction du temps de travail va obliger les hôpitaux à "réorganiser des plannings et la présence médicale". Frédéric Valletoux déplore que "l'encadrement réglementaire ne soit pas encore fixé" et souligne un "manque de textes pour organiser" ces changements : "On est un peu, non pas dans l'improvisation mais dans quelque chose qui nous paraît précipité. Si on ne veut pas mettre à mal la continuité des soins, il faut que chacun fasse preuve de responsabilités pendant quelques semaines. Une application trop rigoriste de cette baisse du temps de travail peut mettre en péril certains services".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Société Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants