1 min de lecture Taxis contre VTC

Taxis contre VTC : "Les contribuables ne financeront pas le fonds de garantie", assure Laurent Grandguillaume

REPLAY / INVITÉ RTL- L'État veut racheter une partie des licences des taxis. Une mesure pour tenter de calmer le jeu, alors que la mobilisation continue.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Taxis contre VTC : "Les contribuables ne financeront pas le fonds de garantie", assure le médiateur Crédit Image : AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Loïc Farge

Plusieurs dizaines de taxis perturbaient encore l'accès à la zone aéroportuaire de Toulouse, mardi 5 avril au matin, pour protester contre la concurrence des VTC (véhicules de transport avec chauffeur). Pour calmer la grogne et sortir de la crise, le gouvernement a présenté la veille des mesures.

Outre une amélioration de la formation des chauffeurs et la modernisation du secteur des transports, ce plan prévoit un rachat de licences de taxis par l'intermédiaire d'un fonds de garantie "pour les chauffeurs de taxis volontaires". Une proposition formulées dès le 26 février par Laurent Grandguillaume, député socialiste de Côte-d'Or et nommé médiateur du conflit.

"Le fonds de garantie va intervenir à la demande des chauffeurs - ce n'est donc pas obligatoire - pour prendre en charge le prix de la licence au prix d'acquisition. Cela permet de donner de la visibilité à ces acteurs", explique Laurent Grandguillaume sur RTL. Le financement du fonds se fera par la solidarité "au sein du secteur", pour ne pas faire peser ce dispositif sur le contribuable, précise-t-il. "Ce n'est pas au contribuable de payer les licences, ni à l'État de financer ce fonds de garantie", insiste le médiateur, pour qui c'est "au secteur d'assumer cette responsabilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taxis contre VTC Taxis Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants