1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Survols de drones à Paris : trois journalistes d'Al-Jazeera arrêtés
1 min de lecture

Survols de drones à Paris : trois journalistes d'Al-Jazeera arrêtés

Après avoir fait voler un drone dans un parc de la capitale ce mercredi après-midi, trois journalistes d'"Al-Jazeera" ont été arrêtés.

Durant deux nuits, plusieurs drones ont été observés au-dessus de Paris (illustration).
Durant deux nuits, plusieurs drones ont été observés au-dessus de Paris (illustration).
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Trois journalistes de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera ont été arrêtés après avoir fait voler un drone ce mercredi 25 février dans l'après-midi dans un parc à Paris, ont rapporté des sources proches de l'enquête.

Depuis deux nuits, de mystérieux vols de drones au-dessus de Paris inquiètent les autorités, et ont donné lieu à l'ouverture d'une enquête par le parquet. Mais "aucun rapprochement n'est pour l'heure possible entre ces arrestations et les survols nocturnes", selon l'une des sources.

Carte des différents lieux de Paris où ont été aperçus des drones depuis lundi 24 février.
Carte des différents lieux de Paris où ont été aperçus des drones depuis lundi 24 février.
Crédit : P. DERÉ/E. TÔN, ETO/JUB / AFP

Agés de 34, 52 et 68 ans, les journalistes du service international d'Al-Jazeera, dont la nationalité n'a pas été précisée, ont été interpellés vers 15h30 au bois de Boulogne, dans l'ouest de Paris. Les survols de drones sans autorisation sont interdits à Paris. "Le premier pilotait le drone, le deuxième filmait, le troisième regardait", selon cette source.

Un restaurateur présenté à la justice

Par ailleurs, un restaurateur du nord-ouest parisien s'est fait confisquer son drone sur décision de justice ce mercredi, selon une source proche de l'enquête. L'homme avait été interpellé mardi sur dénonciation d'un voisin pour avoir fait voler son drone lundi soir à Paris. Aucun lien n'a été fait avec les survols mystérieux signalés cette nuit-là.

À lire aussi

Ce restaurateur a été présenté ce mercredi à un magistrat dans le cadre de la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, une procédure simplifiée dite du "plaider coupable". Son engin lui a été confisqué.

Depuis cet automne, les survols de drones se multiplient en France, au dessus de centrales et sites nucléaires stratégiques mais aussi au dessus de la présidence, en plein cœur de Paris.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/