1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. SpaceX ambitionne de lancer des vols long-courriers ultra-rapides en fusée d’ici 5 ans
2 min de lecture

SpaceX ambitionne de lancer des vols long-courriers ultra-rapides en fusée d’ici 5 ans

INFO RTL - Gwynne Shotwell, la présidente de Space X, annonce à RTL que l’entreprise américaine souhaite faire des vols intercontinentaux en fusée d’ici 2027. Grâce à sa fusée Starship un Paris - New-York prendrait seulement 30 minutes.

Le SpaceX Falcon 9, le 8 décembre 2021
Le SpaceX Falcon 9, le 8 décembre 2021
Crédit : Joel KOWSKY / NASA / AFP
SpaceX ambitionne de lancer des vols long-courriers ultra-rapides en fusée d'ici 5 ans
00:01:59
Arnaud Tousch

"Dans 5 ans, pourra-t-on décoller de France et être à New-York en moins d’une heure ?" "Oui", répond définitivement à RTL Gwynne Shotwell, la présidente de Space X de passage en France ce 12 septembre 2022. 

À plus de 27.000 km/h, la fusée relierait par exemple Paris à New-York en une trentaine de minutes. Los Angeles à Shanghai en 36 minutes ou encore Sydney à Zurich en 50 minutes.
La firme américaine compte sur sa fusée pour réaliser ces vols intercontinentaux dans des temps records. "C’est une vraiment une possibilité pour notre fusée Starship. Pour le moment, on se concentre sur la lune, Mars mais aussi vers des vols d’un point à un autre sur la Terre, explique la dirigeante à RTL.

Techniquement parlant, Space X ne vise pas les aéroports pour décoller avec sa fusée. C'est évidemment impossible en l'état. Il ne sera donc pas possible de partir depuis l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle pour voler vers l’aéroport John Fitzgerald Kennedy à New-York.

L’entreprise souhaite faire partir ses premiers vols depuis des plateformes en mer, mais cela ne devrait pas durer longtemps. "Une fois que cette technologie deviendra mature, nous pourrons envisager sereinement des pas de tirs et d’atterrissage sur la terre ferme", détaille Gwynne Shotwell. En 2020, déjà Space X avait imaginé cette possibilité de vols intercontinentaux mais sans donner de date précise.

Quel prix ?

Sur la faisabilité de ces vols, la présidente des activités de Space X n’y voit pas d’inconvénients majeurs. "Je travaille pour Space X depuis 20 ans. J’ai vu cette entreprise démarrer avec quelques ingénieurs. Puis, des employés ont construit des fusées, ils ont ensuite fait voler des astronautes, puis ont livré du matériel pour la station spatiale internationale puis on a fait voler des astronautes privés pour la première fois. On a vraiment fait beaucoup de choses intéressantes", explique la dirigeante.


Le prix du billet reste pour l’instant un mystère. Reste aussi à connaitre l’acceptabilité de tels vols pour une poignée de personnes à travers le monde. D’autres inconnues subsistent également sur le premier vol d’ici 5 ans quand on sait que des projets bien moins ambitieux comme les taxis-volants de Volocopter ne pourront décoller (pour des vols de démonstration) que pour les Jeux olympiques de Paris en 2024 alors qu'ils sont développés depuis plus de 7 ans. Mais les deux entreprises ne jouent peut-être pas non plus dans la même catégorie...

Quant au confort de la petite centaine de passagers envisagés par vols, "nous faisons tout pour que ces vols soient le plus doux possible", conclut, confiante, Gwynne Shotwell.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/