1 min de lecture Opération Barkhane

Soldat de Tarbes tué au Mali : un hommage lui sera rendu lundi aux Invalides

Un hommage va être rendu, lundi 27 juillet, au soldat tué au Mali par une voiture suicide lors de l'opération Barkhane, jeudi 23 juillet.

Un convoi de l'armée française au Mali (illustration)
Un convoi de l'armée française au Mali (illustration) Crédit : AFP / Archives, Pascal Guyot
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Le soldat français d'origine malgache tué jeudi 23 juillet au Mali par un véhicule suicide recevra un dernier hommage ce lundi 27 juillet aux Invalides, à Paris, a indiqué l'armée de Terre. "RDV demain à 16h30 sur le pont Alexandre III à Paris, ou virtuellement sur nos réseaux sociaux, pour saluer la mémoire du brigadier Tojohasina Razafintsalama", indique un tweet de l'état-major.

Le soldat, qui appartenait au 1er régiment de hussards parachutistes (RHP) de Tarbes, traversera le pont avant l'hommage aux Invalides. Une seconde cérémonie est prévue dans la semaine à Tarbes, où est basé le 1er RHP, à une date qui n'a pas encore été précisée. Né le 20 octobre 1994 à Mahazarivo, à Madagascar, Tojohasina Razafintsalama était célibataire, sans enfant. Il s'était engagé avec le 1er RHP en 2018 et avait été envoyé au Mali le 14 juillet dernier.

Au total, 43 soldats français morts au combat dans les opérations Serval (2013) et Barkhane (depuis 2014), selon l'état-major. Début mai, deux légionnaires de la force française Barkhane au Sahel, qui compte quelque 5.000 soldats, ont également perdu la vie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Opération Barkhane Intervention française au Mali Mali
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants