2 min de lecture Anniversaire

Soeur André, la doyenne de France, fête ses 116 ans

Lucile Randon, la personne la plus âgée en France, fête le mardi 11 février son 116e anniversaire dans sa maison de retraite à Toulon.

WhatsApp Image 2020-02-10 at 23.30.02
WhatsApp Image 2020-02-10 at 23.30.02 Crédit : Hugo Amelin / RTL
Etienne Baudu et Chloé Richard-Le Bris

Née à Alès, dans le Gard, le 11 février 1904, sous la IIIe République, Lucile Randon a tout connu ou presque. Elle est devenue la doyenne des Français le 19 octobre 2017, suite au décès d'Honorine Rondello. Aujourd'hui, elle fête ses 116 ans à Toulon, au sein de sa maison de retraite. Elle se déplace en fauteuil roulant, est quasiment aveugle, mais toujours alerte. 

Âgée de 10 ans au début de la Première Guerre mondiale, celle qui a été la gouvernante d'un médecin à Marseille où elle s'occupait de ses enfants, est ensuite devenue institutrice à Versailles, chez la famille Peugeot, alors qu'elle n'a que 16 ans.

 En 1923, elle reçoit le baptême et la communion avant de rentrer dans les ordres en 1944, au sein de la maison des Filles de la Charité, rue du Bac à Paris. Lucile Randon se fait appeler "Sœur André", en référence à son frère aîné. Dans une interview pour Var Matin, elle confie qu'elle avait "une santé fragile" et qu'elle pense "au bon Dieu", ainsi qu'aux "résidents de l'Ehpad qui n'ont personne pour venir les voir, ou qui sont plus dépendants" qu'elle. 

Une longévité expliquée par une vie bien remplie

Mais la doyenne des Français est aussi la doyenne de l'Europe. Sur toute la planète, une personne seulement a un an de plus qu'elle : la Japonaise Kane Tanaka, âgée de 117 ans. Sœur André explique son exceptionnelle longévité par une vie bien remplie. En 1945, elle intègre l'hôpital de Vichy dans lequel elle reste 28 ans pour s'occuper d'orphelins et des personnes âgées. Elle part ensuite travailler de nuit dès 1963, jusqu'à ce qu'elle prenne sa retraite, dans la Drôme. 

À lire aussi
Julien Courbet Julien Courbet
Ils louent un château pour un anniversaire, le séjour vire au cauchemar

Quand elle est âgée de 75 ans, en 1979, Sœur André rejoint l'Ehpad des Marches en Savoie, un établissement dans lequel elle passera une trentaine d'années avant d'être transférée en 2009, à 105 ans, à l'Ehpad Sainte-Catherine Labouré de Toulon où elle fête aujourd'hui son cent-seizième anniversaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anniversaire Doyen Français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants