2 min de lecture Transports

Trains ouverts à la concurrence : ce qui peut changer pour les utilisateurs

ÉCLAIRAGE - Dans le cadre de la réforme de la SNCF adoptée l'an dernier, les lignes de train Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux vont être ouvertes à la concurrence.

Un TER proche de la gare de Chantenay, le 4 février 2015.
Un TER proche de la gare de Chantenay, le 4 février 2015. Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

C'est la première conséquence directe de la réforme de la SNCF adoptée l'année dernière. Deux lignes de trains, Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, vont être ouvertes à la concurrence, a annoncé le gouvernement le 9 janvier.

La réforme de la SNCF, qui traduit dans le droit français une directive européenne, prévoit en effet qu'à partir de décembre 2019, les lignes TET (trains d'équilibre du territoire) et TER (transport express régional) soient ouvertes à la concurrence. Les mêmes mesures doivent être prises pour les grandes lignes à partir de 2020.

Cela ne signifie pas que les utilisateurs auront le choix entre plusieurs opérateurs sur une même ligne. En réalité, les autorités devront organiser un appel d'offre pour désigner de nouveaux exploitants pour ces lignes. Ce qui veut dire que la SNCF et d'autres candidats concourront pour obtenir l'exploitation d'une ligne : un seul opérateur pourra être finalement désigné. 

Vers une baisse des prix des billets ?

Une ouverture à la concurrence doit permettre "- peut-être - une réduction des coûts", indique-t-on au ministère des Transports. Si plusieurs opérateurs se battent pour obtenir l'exploitation d'une ligne, les coûts de production devraient théoriquement diminuer. Dans ce cas, les prix des billets devraient alors baisser, selon toute logique.

À lire aussi
L'État a officialisé la commande de 100 "TGV du futur à Alstom" d'ici fin juin 2018 transports
Transports : vers une alliance entre Alstom et Siemens

C'est la théorie. Mais en pratique, les expériences à l'étranger sont plus contrastées. L'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Italie ont déjà testé l'ouverture des lignes de train à la concurrence. Bien que les contextes nationaux soient différents du marché ferroviaire français, ces pays peuvent servir d'exemple.

En Italie, les prix ont baissé en moyenne de 30% sur les lignes à grande vitesse depuis l'ouverture à la concurrence des lignes. Alors que prix ont sensiblement augmenté en Allemagne. En Grande-Bretagne par contre, les prix des billets ont explosé. Il est toutefois peu probable que le scénario britannique se reproduise en France. Car dans l'Hexagone, contrairement à ce qu'il se passe outre-Manche, les trains sont davantage financés par les contribuables que par les usagers, selon Alain Bonnafous, chercheur sur l'économie des transports, interrogé par Le Figaro.

Un meilleur service ?

Concrètement, cette ouverture à la concurrence "doit permettre d'apporter des nouveaux services, des démarches innovantes pour les voyageurs", a également expliqué le ministère des Transports. Les opérateurs, mis en concurrence, devraient logiquement redoubler d'imagination et d'innovation pour espérer gagner l'exploitation d'une ligne.

Pourtant, dans les 3 pays européens ayant mis en place l'ouverture à la concurrence de l'exploitation de leur lignes de trains, la qualité du service et des infrastructures s'est dégradée, à des degrés différents. En Grande-Bretagne, l'état des infrastructures était si mauvais que le réseau ferroviaire a été renationalisé en 2003.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Réformes SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796186976
Trains ouverts à la concurrence : ce qui peut changer pour les utilisateurs
Trains ouverts à la concurrence : ce qui peut changer pour les utilisateurs
ÉCLAIRAGE - Dans le cadre de la réforme de la SNCF adoptée l'an dernier, les lignes de train Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux vont être ouvertes à la concurrence.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sncf-trains-ouverts-a-la-concurrence-ce-qui-peut-changer-pour-les-utilisateurs-7796186976
2019-01-11 13:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E3tAHj4WFc81PAXsDdwNQw/330v220-2/online/image/2019/0110/7796187748_un-ter-proche-de-la-gare-de-chantenay-le-4-fevrier-2015.jpg