1 min de lecture SNCF

SNCF : les cheminots ne sont "pas des privilégiés", dit Guillaume Pepy

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a pris la défense des cheminots mardi 20 février, tout en posant la question de l'avenir de leur statut spécifique, qui pourrait disparaître pour les futures embauches.

Guillaume Pepy, président de la SNCF, lors d'une conférence de presse en 2016
Guillaume Pepy, président de la SNCF, lors d'une conférence de presse en 2016 Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

"On ne peut pas accepter que certains aient envie de stigmatiser les cheminots." Le président de la SNCF Guillaume Pepy prend la défense de ses salariés. Ils ne sont "pas des privilégiés", ajoute-t-il, reprenant les termes de Dominique Bussereau, ancien ministre des Transports. Invité de France Info le mardi 20 février, Guillaume Pepy tente de calmer les esprits, tout en posant la question de la fin du statut spécifique pour les futures embauches.

Le rapport Spinetta, remis jeudi 15 février au gouvernement, formule 43 propositions pour réformer la SNCF. Parmi elles : la fin du statut de cheminot, qui se caractérise notamment par l'emploi à vie, une période d'essai plus longue ou la gratuité du train.

Guillaume Pepy souligne que ce n'est pas une disparition totale du statut qui est proposée, mais une fin progressive à mesure que les futurs agents de la SNCF seraient embauchés en CDI et non sous le statut de cheminot.

Écoute et concertation

À lire aussi
Départ en vacances gare de Lyon à Paris, en juillet 2016 vacances
SNCF : l'astuce pour bénéficier d'un aller-retour en train à moins 25%

S'il tient à ménager les cheminots, développant leur "savoir-faire incomparable", leur engagement pour le train ou encore leur "capacité d'adaptation", le numéro un de la SNCF pose la question du changement de statut à l'avenir. "Quand il y aura la concurrence, quel sera le système le plus efficace ?"

Guillaume Pepy assure ne pas avoir d'opinion personnelle sur le sujet. "C'est une question politique et je ne fais pas de politique." Mais il se veut rassurant et se dit "persuadé que l'écoute et la concertation, la négociation vont permettre d'éviter une grande grève".

Lire la suite
SNCF Transports Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792345514
SNCF : les cheminots ne sont "pas des privilégiés", dit Guillaume Pepy
SNCF : les cheminots ne sont "pas des privilégiés", dit Guillaume Pepy
Le président de la SNCF Guillaume Pepy a pris la défense des cheminots mardi 20 février, tout en posant la question de l'avenir de leur statut spécifique, qui pourrait disparaître pour les futures embauches.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sncf-les-cheminots-ne-sont-pas-des-privilegiessncf-on-ne-peut-pas-accepter-la-stigmatisation-des-cheminots-guillaume-pepy-7792345514
2018-02-20 09:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vsDfyTVQ-1_DkDA4iX4Bzw/330v220-2/online/image/2018/0220/7792345729_guillaume-pepy-president-de-la-sncf-lors-d-une-conference-de-presse-en-2016.jpg