1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sites porno : France Connect ne sera pas utilisé pour vérifier l'âge des internautes
1 min de lecture

Sites porno : France Connect ne sera pas utilisé pour vérifier l'âge des internautes

Un amendement sénatorial suggérait d'utiliser le dispositif d'identité numérique géré par l'État pour contrôler l'âge des internautes et renforcer les barrières aux mineurs.

Un acheteur sur son clavier d'ordinateur (illustration)
Un acheteur sur son clavier d'ordinateur (illustration)
Crédit : HO / CEOP / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste

Le gouvernement ne prévoit pas d'utiliser France Connect pour vérifier que les visiteurs des sites pornographiques ne sont pas mineurs. En préambule à la présentation du rapport du Conseil national du numérique sur l'identité numérique, ce lundi 15 juin, le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O a assuré que le dispositif d'identité numérique généré par l'État ne figurait pas parmi les solutions qui seront proposées aux éditeurs de sites pornos pour contrôler l'âge de leurs visiteurs.

La semaine dernière, le Sénat a adopté un amendement soutenu par le gouvernement qui renforce considérablement les obligations des plateformes hébergeant des contenus classés X dans le cadre de la proposition de loi contre les violences conjugales. À l'avenir, les sites pornographiques gratuits pourront faire l'objet d'un blocage judiciaire ou être déréférencés s'ils ne mettent pas en place un contrôle strict de la majorité de leurs visiteurs sur le modèle des dispositifs utilisés par les sites de jeux d'argent en ligne.

Sans préciser les modalités de ce contrôle, le texte évoquait tout de même la possibilité pour les éditeurs de sites pornographiques d'utiliser les cartes bancaires ou le dispositif France Connect à la place des simples formulaires déclaratifs de majorité que l'on trouve actuellement sur leur page d'accueil. Lancé il y a trois ans pour simplifier l'identification et l'authentification sur les sites administratifs, France Connect permet aujourd'hui d'accéder à près de 700 téléservices, comme La Poste ou l'Assurance maladie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/