1 min de lecture Coronavirus

StopCovid : Anticor saisit la justice pour des soupçons de favoritisme

L'association anticorruption s'interroge sur le coût de maintenance de l'application qui serait très supérieur aux pratiques du marché. Un signalement a été déposé auprès du procureur de la République.

L'application StopCovid doit identifier les expositions au Covid-19 sur smartphone
L'application StopCovid doit identifier les expositions au Covid-19 sur smartphone Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le coût d'exploitation de StopCovid fait tiquer Anticor. Selon les informations de L'Obs, l'association anticorruption a déposé ce mercredi 10 juin un signalement au Procureur de la République afin de faire la lumière sur les conditions d'attribution du marché du développement de l'application gouvernementale lancée le 2 juin pour alerter les Français en cas de contact avec une personne infectée par le coronavirus

Anticor soupçonne des conflits d'intérêt et du favoritisme après la révélation du coût d'hébergement de l'application qui serait très supérieur aux pratiques du marché. L'association s'inquiète de possibles surfacturations et pointe aussi une atteinte aux règles de la commande publique car StopCovid n'a pas donné lieu à un appel d'offres.

StopCovid a été développée bénévolement par plusieurs entreprises françaises (Capgemini, Dassault Systèmes, Lunabee Studio, Orange, Withings) réunies au sein d'une équipe projet pilotée par l'Inria. Mais le coût de sa maintenance, facturé aux mêmes entreprises, est estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros par mois par le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O, maître d'oeuvre du projet.

Selon les informations de L'Obs, la facture se situe entre 200.000 et 300.000 euros mensuels, un montant qui paraît très important pour de nombreux acteurs du secteur. Certains suspectent une surfacturation visant à payer rétroactivement les entreprises impliquées bénévolement dans le développement de l'application. Des accusations réfutées vendredi auprès de RTL.fr par le cabinet du secrétaire d'Etat qui assure que "le coût sera plus faible" que le chiffre avancé par L'Obs et promet que la transparence sera faite très rapidement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Application Connecté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants