1 min de lecture Banques

Services numériques, banques en ligne : pourquoi le secteur bancaire est menacé

HSBC a annoncé mardi 18 février la suppression de 35.000 postes dans le monde, le groupe BPCE envisage de recruter des conseillers indépendants : pourquoi une telle révolution dans le secteur bancaire ?

Une cliente au guichet d'une banque Caisse d'épargne (illustration)
Une cliente au guichet d'une banque Caisse d'épargne (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Marie Zafimehy

Tout bouge énormément dans le secteur bancaire, les choses évoluent. Mardi 18 février HSBC annonçait vouloir supprimer 35.000 emplois dans le monde. Désormais, c'est la Banque Populaire et la Caisse d'Epargne, le groupe BPCE, qui veut lancer un nouveau modèle en créant des conseillers indépendants locaux. Des personnes qui travailleraient en tant qu'auto-entrepreneurs. Un véritable big-bang dans le secteur.

En cause : la numérisation des services bancaires du quotidien. De plus en plus de Français ne passent plus voir leur banquier et réalisent la plupart des opérations en ligne, parfois même directement sur leur smartphone grâce aux applications. Il n'est plus nécessaire par exemple d'appeler son conseiller pour bloquer sa carte en cas de vol ou de perte, idem pour relever le plafond de paiement.

Voilà pourquoi les banques en lignes ont de plus en plus de succès, notamment auprès des jeunes séduits par des coûts réduits voire gratuits. Les réseaux bancaire traditionnels perdent du terrain car avoir une agence bancaire coûte cher.

Et les nouvelles ne sont pas réjouissantes. Le cabinet Sia Partners explique qu'il va y avoir une accélération des fermetures d’agences sur le réseau bancaire français, environ 15% à l'horizon 2022. Ce sont des chiffres qu'on retrouvait jusque là en Allemagne ou encore en Espagne. Mais les banques ne veulent pas abandonner le maillage territorial : c'est pourquoi elles proposeront d'autres modes de distributions comme des agences partagées ou itinérantes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banques Économie Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants