1 min de lecture Yonne

Yonne : un quartier de Sens sous couvre-feu ce week-end

La mesure a été prise suite à une saisie d'armes dans le quartier sensible des Champs-Plaisants.

Les quatre hommes interpellés faisaient l'objet d'une surveillance étroite de la part de la DGSI.
Les quatre hommes interpellés faisaient l'objet d'une surveillance étroite de la part de la DGSI. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff
et AFP

La préfecture de l'Yonne a annoncé vendredi la mise en place d’un couvre-feu dans le quartier sensible des Champs-Plaisants à Sens, de vendredi soir à lundi matin, après une saisie d'armes. Cette décision, qui entre dans le cadre de l'état d'urgence, "prend effet à compter de vendredi 20 novembre, 22h jusqu’au lundi 23 novembre - 6h", écrit la préfecture dans un communiqué

En conséquence, la circulation piétonne et routière est interdite sauf pour les véhicules d'urgence les soirs entre 22h et 6h", a précisé une porte-parole. Ce couvre-feu a été décidé suite à des perquisitions administratives menées dans la nuit de jeudi à vendredi, qui "ont donné lieu à la découverte d’armes non autorisées et de faux papiers".

La préfecture a ajouté que des personnes avaient été placées en garde à vue, sans en préciser le nombre. Le couvre-feu est une des mesures applicables depuis l'instauration de l'état d'urgence, qui a été prolongé jeudi jusqu'à fin février par l'Assemblée nationale à la quasi unanimité.

Depuis l’entrée en vigueur de ce régime d'exception le 13 novembre, après les attentats (129 morts et plus de 350 blessés) à Paris et Saint-Denis, "les forces de l'ordre procèdent chaque nuit à des perquisitions", sans lien direct avec les attentats, "décidées par les préfets" et "des assignations à résidence sont prononcées par décision ministérielle", avait déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yonne Attentats à Paris Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants