1 min de lecture Prévention routière

Sécurité routière : pourquoi ne pas mettre son clignotant est dangereux

On les appelle les petites incivilités au code de la route, des fautes que l'on estime pas trop graves et qui pourtant peuvent avoir de lourdes conséquences. Parmi les plus répandues : rouler sur la voie du milieu et ne pas mettre son clignotant.

Micro RTL générique Prévention Routière Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Sécurité routière : pourquoi ne pas mettre son clignotant est dangereux Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Ce sont les deux plus grosses fautes que nous commettons, le plus souvent sur autoroute. D'abord le clignotant : près de 2 conducteurs sur 3 ne signalent pas leur manœuvre de rabattement après avoir doublé. Mettre son clignotant doit être un réflexe, sinon cela risque de vous jouer des tours.

"On perd l'habitude de le mettre et, un jour où il y a des véhicules derrière, on n'a plus le réflexe. Et puis surtout il peut y avoir une moto dans l'angle mort et qu'on n'avait pas vue", explique Emmanuel Renard de la Prévention Routière.
 
Et gare au PV. Puisque l'absence de clignotant peut vous coûter 135 euros d'amende et 3 points en moins sur le permis. Et attention, en utilisant votre clignotant, vous avertissez les autres usagers de votre intention de changer de direction, rien d’autre. Actionner le clignotant ne donne aucune priorité.

Rester sur la voie du milieu

Clignotant mais aussi, la voie du milieu : on y reste, alors que celle de droite est libre. On s'y sent bien, on ne bouge pas. Or, on ne se rend absolument pas compte du danger que cela peut provoquer. 

"Si vous restez au milieu, ça incite, pour ceux qui vous suivent, à vous dépasser par la droite. Et c'est là que ça devient dangereux, parce que ça créé des zones de conflit et d'inconfort".

À lire aussi
Le pont de Mirepoix-sur-Tarn, avant son effondrement accident
Les infos de 6h30 - Pont effondré : comment éviter ce type d'accident grâce au GPS ?

Et rester sur la voie du milieu, c'est un PV de 35 euros. Même si dans les faits, peu de personnes se font verbaliser. Pourtant, la mauvaise utilisation des voies est à l'origine d'environ 7% des accidents mortels. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prévention routière Auto Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants