1 min de lecture Savoie

Savoie : un millier de touristes bloqués après l'annulation de leurs vols

Un brouillard persistant sur la région de Chambéry, est à l’origine de l’annulation des sept vols qui devaient ramener un millier de toursites chez eux, ce samedi 4 janvier.

L'aéroport de Chambéry (illustration)
L'aéroport de Chambéry (illustration) Crédit : Capture d'écran Goggle Maps
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Un millier de touristes, pour la plupart britanniques, ont été hébergés en urgence dans la soirée de ce samedi 4 janvier, en Savoie, après l'annulation de leurs vols au départ de Chambéry. Les avions ont été arrêtés au sol en raison de mauvaises conditions climatiques et d'un brouillard persistant, a appris l'AFP auprès des autorités régionales.

Au total, sept vols qui devaient ramener ces vacanciers chez eux ont été annulés. 535 des vacanciers bloqués ont été accueillis au Centre des congrès de la ville d'Aix-les-Bains et y ont passé la nuit après que la préfecture de Savoie eut déclenché à 17h son plan d'accueil hébergement et réquisitionné l'équipement de la commune. Les 450 autres touristes touchés par ces annulations ont été hébergés dans des hôtels du département.

Au total, une vingtaine de bus ont été affrétés pour les acheminer tout au long de la soirée vers Aix-les-Bains. Des agents de la ville, de la police municipale et des bénévoles de la Croix Rouge ont également été mobilisés pour accueillir et orienter les touristes bloqués. "Les passagers vont pouvoir redécoller aujourd'hui depuis les aéroports de Lyon, Grenoble et Genève. Des navettes ont été affrétées pour les prendre en charge ce matin", a indiqué la préfecture de Savoie ce dimanche 5 janvier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Savoie Tourisme Avions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants