1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Samuel Paty : l'avocate de sa famille dénonce la récupération de Zemmour "à des fins suffragistes"
1 min de lecture

Samuel Paty : l'avocate de sa famille dénonce la récupération de Zemmour "à des fins suffragistes"

INVITÉE RTL - Maître Virginie Le Roy, avocate de la famille de Samuel Paty, est revenue sur une campagne lancée par un groupe de soutien à l'ancien chroniqueur d'extrême-droite, qui avait utilisé les photos de plusieurs victimes du terrorisme, dont le professeur d'histoire-géographie.

Samuel Paty a été victime d'une attaque terroriste islamiste, le 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.
Samuel Paty a été victime d'une attaque terroriste islamiste, le 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.
Crédit : Thomas COEX / AFP
Maître Virginie Le Roy, avocate de la famille de Samuel Paty
06:28
Maître Virginie Le Roy, avocate de la famille de Samuel Paty
06:28
Yves Calvi_
Yves Calvi

C'était il y a un an : le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, était assassiné devant le collège où il travaillait après avoir montré des caricatures de Mahomet. Pour la famille, "c'est encore l'heure du deuil, les plaies sont encore béantes", explique leur avocate maître Virginie Le Roy. Un hommage sera organisé dans les établissements scolaires de France ce vendredi. 

"La médiatisation est normale, tout le pays a été saisi et horrifié, constate l'avocate, mais la récupération est douloureuse". La juriste assure que la famille de Samuel Paty a "très mal vécu le fait qu'Éric Zemmour s'octroie l'image" du professeur "à des fins suffragistes"

Génération Z, un mouvement de soutiens de jeunes au possible candidat, avait lancé en juillet sur les réseaux sociaux, une campagne avec une série de photos de victimes de terrorisme ou de fait-divers. Parmi eux, des personnes mortes au Bataclan mais aussi Samuel Paty.

"L'exploitation politique de victimes est d'une indécence folle. Ce manque de respect et de dignité vis-à-vis des familles, qui n'ont évidemment pas été consultées, est ignoble", tranche l'avocate. Elle se réjouit malgré tout de l'organisation d'hommages ce vendredi 15 octobre, "nécessaire" pour "réaffirmer haut et fort la liberté d'expression".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/