1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mort de Samuel Paty : un hommage sous tension dans son ancien collège
2 min de lecture

Mort de Samuel Paty : un hommage sous tension dans son ancien collège

REPORTAGE - À Conflans-Sainte-Honorine, les parents des élèves de l'ancien collège de Samuel Paty craignent les conséquences psychologiques et sécuritaires d'un hommage au professeur.

Rassemblement devant le collège de Conflans
Rassemblement devant le collège de Conflans
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Mort de Samuel Paty : un hommage sous tension dans son ancien collège
02:30
Mort de Samuel Paty : un hommage sous tension dans son ancien collège
02:29
Valentin Boissais - édité par Victor Goury-Laffont

C'était il y a un an, presque jour pour jour. Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, était assassiné. Les commémorations sont en pleine préparation.
Le ministère de l'Éducation nationale a annoncé ce jeudi 7 octobre qu'un temps serait consacré à l'échange autour de cet assassinat dans tous les établissements de France le 15 octobre. À Conflans-Sainte-Honorine, lieu du drame, le malaise est encore présent. Il y aura une cérémonie le 16, en petit comité au sein du collège.

À une semaine de l'évènement, le fils d’Estelle est revenu de l'école avec un papier. Il doit cocher une case : participe ou ne participe pas. Estelle vient d'apprendre l'existence d'un hommage dans le collège du Bois d'Aulne, réservé aux élèves et professeurs.

Dans un premier temps, son fils ne veut pas y aller. Psychologiquement, il craint de revivre l'évènement. "Du jour au lendemain, on nous annonce qu'il va y avoir un hommage. On en parle qu'au mois d'octobre, on nous remet dedans. Reparler de la mort, ça fait un choc émotionnel pour les enfants", explique la mère de famille.

Des soucis de sécurité

Puis, il y a des craintes de sécurité. Les parents d'élèves ont demandé à ce que le dispositif de police soit relevé autour de l'établissement. Il est mieux surveillé depuis quelques jours, mais il a fallu batailler. L'organisation de l'hommage s'est faite sans réel dialogue avec un programme encore flou. Laetitia Bellon, représentante des parents d'élèves qui ont écrit une lettre à Jean-Michel Blanquer, évoque le "grand désarroi" présent "moins de dix jours avant l'évenement. Le manque de réel communication s'est très vite fait jour".

À lire aussi

Pour l'hommage de la municipalité la communication est tout aussi discrète rien n'est officiellement fixé, mais selon nos informations une marche blanche aura lieu le samedi 16 octobre dans les rues de Conflans. 

Des débats, à Conflans, il y en a beaucoup. Comment rendre hommage alors que certains sont encore traumatisés ? Pour le moment, c'est la discrétion qui prime : pas de plaque ou de statue comme cela a été envisagé un temps. Aucune trace dans la ville de ce qu'il s'est passé. Renommer le collège Samuel Paty, la famille du professeur n'est pas contre, cela s'est fait ailleurs, mais ici, il y a  la crainte d’être à nouveau une cible.

Le débat fait rage sur les groupes Facebook d'habitants et s'est même invité en Conseil municipal. "Cela peut aussi stigmatiser plus tard le collège", explique Raphael Prats, conseiller dans l'opposition. Conflans redoute le 16 octobre. Devant la sortie des cours, un père confie : "je n'irai pas aux commémorations, tout ce que nous voulons, c'est passer à autre chose".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/