1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Restos du cœur : Le Foll promet de nouvelles incitations fiscales avant Noël
1 min de lecture

Restos du cœur : Le Foll promet de nouvelles incitations fiscales avant Noël

Le ministre de l'Agriculture assure que le gouvernement fait tout pour mettre en place une nouvelle mesure d'incitation fiscale en faveur des Restos du Cœur pour étendre les dons en nature à d'autres filières agro-alimentaires.

Stéphane Le Foll, invité de RTL, le 16 décembre 2014
Stéphane Le Foll, invité de RTL, le 16 décembre 2014
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Stéphane Le Foll : "Je n'ai jamais accusé les céréaliers"
07:16
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Le gouvernement fera tout pour mettre en place une nouvelle mesure d'incitation fiscale pour étendre les dons en nature à d'autres filières agro-alimentaires. Stéphane Le Foll répond ainsi au président des Restos du Cœur qui a rappelé lundi soir sur RTL la promesse faite par Manuel Valls avant le lancement de la 30e campagne de l'association. 

"Olivier Berthe sait très bien qu'on est en train de mettre en oeuvre cette mesure. J'espère que ce sera avant Noël. C'est une demande qu'il m'a faite il y a un bon mois", affirme le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement au micro de RTL.

Un signe fort au monde associatif

"L'exonération fiscale doit aller à celui qui fait le don. Donc, entre le produit agricole que vous allez donner dans le cadre des Restos et le producteur qui a fait ce don, il faut être capable de remonter la chaîne. C'est tout ce qui est un peu compliqué à faire", poursuit Stéphane Le Foll. "On l'a fait pour le lait. Parce que là, on passe par les coopératives. On va le faire pour les œufs. C'est en train de se caler. Donc je pense qu'on satisfera la demande du président des Restos du Cœur".

Lundi, Olivier Berthe a demandé à Manuel Valls de tenir la promesse faite au lancement de la nouvelle campagne pour adresser un signe fort au monde associatif.  "On n'a pas encore de dispositif. On en parle depuis plus d'un an et il faut le faire maintenant", a-t-il notamment affirmé, précisant que l'aménagement dont a bénéficié la filière laitière avait permis de recueillir "deux millions de litres" en moins de trois mois.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/