1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Réforme du bac : "difficilement réalisable" pour l'enseignant Stéphane Crochet
1 min de lecture

Réforme du bac : "difficilement réalisable" pour l'enseignant Stéphane Crochet

INVITÉ RTL - En 2021, le baccalauréat aura été revu de fond en comble, finies les séries, S, ES ou encore L et place aux spécialités.

Une étudiante consulte les résultats du baccalauréat (illustration)
Une étudiante consulte les résultats du baccalauréat (illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Réforme du bac : "difficilement réalisable" pour l'enseignant Stéphane Crochet
03:09
Réforme du bac : "difficilement réalisable" pour l'enseignant Stéphane Crochet
03:08
Christelle Rebière & William Vuillez

Chaque académie va publier sa carte des spécialités en fonction des établissements en maintenant une offre censée être la plus équitable possible. "Manifestement le ministère a réussi à afficher une offre qui semblerait permettre à chacun d’accéder à l'égalité" déclare Stéphane Crochet, secrétaire général du syndicat enseignant SE-UNSA, au micro d'RTL.


Sept spécialités seront implantées dans la très grande majorité des établissements comme les maths, l'histoire géographie, les sciences économiques et sociales. Une offre qui paraît difficilement réalisable pour Stéphane Crochet. "Nous on s'interroge sur la capacité réelle de la financer à l'intérieur des établissements. Sur la capacité de rapprocher cette offre de la réalité de ce qu'on pourra faire." explique-t-il.

Selon le syndiqué, cette multitude de spécialités posera de gros problèmes d'emploi du temps. "Même à l'intérieur du même établissement, la construction des emplois du temps va être particulièrement difficile" poursuit l'enseignant qui s'interroge également sur "la capacité à avoir assez de profs pour assurer l'ensemble des heures de cours, celles du tronc commun et celles des spécialités".

"Quand on a un menu à la carte, il faut être sûr qu'on a tout dans le frigo. Ce qui a été annoncé par le ministère, c'est qu'il y aurait moins de chose dans le frigo qu'avant", conclut Stéphane Crochet.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/